Kim Kardashian West cède 20 % de ses parts de sa société KKW Beauty au géant cosmétique Coty pour 200 millions de dollars, représentant son deuxième encaissement majeur en un an. Selon les estimations de Forbes, l’accord valorise KKW Beauty à un milliard de dollars, augmentant donc la valeur nette du patrimoine de sa fondatrice à approximativement 900 millions de dollars.

L’acquisition, qui devrait être conclue au début de 2021, permettra à Kim kardashian West de garder 72% de KKW Beauty.

La société est connue pour ses produits cosmétiques de couleur notamment les crèmes de contouring et les highlighters.

Forbes estime que Kris Jenner, la mère de Kim Kardashian West, possède 8% de l’entreprise. Aucune des deux femmes n’a désiré commenter sur les parts de l’entreprise.

Selon Coty, Kim Kardashian West restera responsable de la création tandis que l’entreprise se concentrera sur l’expansion du développement des produits en dehors du domaine des cosmétiques de couleur.

Au début de l’année, Kylie Jenner, sa demi-sœur, a également conclu une grosse affaire avec Coty, lorsqu’elle lui a vendu 51% de Kylie Cosmetics pour une valeur de 1,2 milliard de dollars. Suite à cette opération, la valeur nette du patrimoine de  Kylie Jenner  était estimée à un peu moins de 900 millions de dollars. Kylie Cosmetics et KKW Beauty font partie des nombreuses marques, dont Anastasia Beverly Hills, Huda Beauty et Glossier, qui ont été très bien évaluées grâce à leur marketing adapté aux médias sociaux. 

« Kim est une véritable icône mondiale des temps modernes », a déclaré Peter Harf, président et directeur général de Coty, dans un communiqué. « Cette influence, combinée au leadership de Coty et à sa profonde expertise dans le domaine cosmétique de prestige, nous permettra de réaliser le plein potentiel de sa marque ».

L’accord intervient quelques jours après l’injonction temporaire de Seed Beauty contre KKW Beauty dans l’espoir de l’empêcher de partager ses secrets commerciaux à Coty. Seed Beauty est en charge du développement, de la fabrication et de la commercialisation à la fois pour KKW Beauty et Kylie Cosmetics. L’entreprise possède également des marques comme CoverGirl, Sally Hansen et Rimmel. Le 19 juin, Seed Beauty a intenté une action en justice contre KKW Beauty pour obtenir la protection de ses secrets commerciaux en prévision d’un accord attendu entre Coty et KKW Beauty. L’ordonnance temporaire, accordée le 26 juin, dure jusqu’au 21 août et interdit à KKW Beauty de divulguer les détails liés à la relation entre Seed et KKW, y compris « les termes de ces accords, les informations sur l’utilisation des licences, les obligations de marketing, le lancement et la distribution des produits, le partage des revenus, la propriété intellectuelle, les spécifications, les ingrédients, les formules, les plans et autres informations sur les produits Seed Beauty».

Coty a connu des difficultés ces dernières années, Wall Street insistant sur le fait qu’elle surpaye régulièrement les acquisitions et ne parvient pas à suivre les tendances contemporaines en matière de cosmétique. La pandémie de coronavirus a également frappé de plein fouet cette entreprise de 116 ans. Depuis le début de l’année, le cours de l’action Coty a chuté de près de 60 %. La société, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 8,6 milliards de dollars jusqu’en juin 2019, affiche aujourd’hui une capitalisation boursière de 3,3 milliards de dollars. En concluant des accords avec des sociétés comme KKW Beauty et Kylie Cosmetics, Coty espère rafraîchir son image et attirer les jeunes consommateurs.

Kim Kardashian West a fondé KKW Beauty en 2017, après une fructueuse collaboration avec Kylie Cosmetics sur un ensemble de kits pour les lèvres. Comme sa demi-sœur, la fondatrice de KKW Beauty s’est d’abord lancée uniquement en ligne, puis s’est installée dans les magasins d’Ulta en octobre 2019, ce qui lui a permis de générer des revenus estimés à 100 millions de dollars l’année dernière. KKW Beauty est l’une des nombreuses entreprises commerciales de Kim Kardashian West. Elle continue d’apparaître dans l’émission de télé-réalité de sa famille, Keeping Up with the Kardashians, vend sa propre ligne de sous-vêtements sculptants appelée Skims et fait la promotion de son jeu pour téléphone portable, Kim Kardashian Hollywood. Son mari, Kanye West, a récemment annoncé un accord pour vendre sa ligne de vêtements Yeezy dans les magasins Gap.

« C’est amusant pour moi. Maintenant, j’arrive avec des kimojis, l’application et toutes ces autres idées », a déclaré Kim Kardashian West à Forbes à propos de ses diverses entreprises en 2016. « Je ne me vois pas arrêter. »

 

<< Article traduit de Forbes US – Auteur (e) : Madeline Berg >>

<<< A lire également : Kardashian : Pourquoi Leur Entreprise De Cosmétiques Est En Péril>>>