L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIERetrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation

 

LE CHIFFRE13,1 milliards d’euros | C’est le chiffre d’affaires de Kering en 2020, soit une  baisse de 17,5%. Le bénéfice net du groupe de luxe français s’élève à 2,15 milliards d’euros, en baisse d 6,9%. Face à ses résultats jugés décévants, l’action Kering a perdu plus de 7 points à la cotation. La marque emblématique Gucci a rapporté 7,4 milliards d’euros contre plus de 9,5 milliards en 2019. “Le début de l’année 2021 est très très encourageant pour Gucci”, a indiqué François-Henri Pinault, de rassurer le PDG de Kering, lors de la présentation des résultats. Gucci a vu ses ventes baisser de 10% au quatrième trimestre de l’année dernière, qui est pourtant fastes pour la marque de luxe. Kering marque des points dans le on line : ses ventes représentent 13%. L’Asie reste la locomotive du groupe, avec 38% du chiffre d’affaires (-7%). La marque Yves Saint Laurent a connu un repli des ventes de 13%, du fait de la fermeture temporaire de nombreuses boutiques. Inversement Bottega Veneta poursuit son ascension avec des ventes qui font un bond de 15,7% en fin d’année.


IL A DITAUGUSTIN DE ROMANET, PDG D’AÉROPORTS DE PARIS : “L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19 avec un fort impact sur l’ensemble des activités du groupe dès  le mois de mars. Le trafic total du Groupe ADP s’établit à 96,3 millions de passagers pour l’année 2020, en baisse de 60,4 % par rapport à 2019, prenant en compte l’intégration du trafic depuis mars de GMR Airports dont la prise de participation ouvre la voie à un nouveau partenariat industriel, relais de croissance pour le futur. Le trafic de Paris Aéroport s’élève à 33,1 millions de passagers en recul de 69,4 %. Le groupe est parvenu à maintenir un EBITDA positif à 168 millions d’euros grâce aux effets d’un plan d’optimisation engagé sur l’ensemble du groupe”. ADP connait une perte nette historique à 1,17 milliard d’euros en 2020 suite à la crise du Covid-19. Son chiffre d’affaires a été divisé par deux, à 2,14 milliards d’euros.


 

L’INFOFORD VISE LE TOUT-ELECTRIQUE EN 2030 | Après Jaguar, c’est autour du constructeur américain d’abattre ses cartes. Il vient d’annoncer qu’il allait investir un milliard de dollars en Allemagne, avec l’objectif que sa production en Europe bascule dans le tout-électrique d’ici 2030. “Ford s’engage à ce que, d’ici mi-2026, 100% de l’offre de voitures de Ford en Europe soit électrifiée — hybride ou tout-électrique — et entièrement électrique d’ici 2030”, assure Ford dans un communiqué.


 

<<< À lire également : Air France dans l’enfer du Covid-19 | Capgemini résilient | Carrefour positive >>>