Avec ses 1 milliard d’utilisateurs dans le monde, Instagram est devenue au fil des années LA plateforme incontournable pour les entreprises qui souhaitent développer une forte stratégie d’influence.  Pour accompagner ces marques vers de nouvelles façons de communiquer, Instagram France peut compter depuis 3 ans sur Julie Pellet qui est responsable du développement de la marque en Europe du Sud. Un rôle primordial si l’on s’en réfère à la croissance fulgurante de la plateforme. 

Forbes – Julie Pellet, vous êtes responsable du développement de la marque Instagram en Europe du sud, vous pouvez nous expliquer en quoi cela consiste ? 

Julie Pellet – Je m’occupe de la France, de l’Espagne, de l’Italie, du Portugal et plus récemment d’Israël. Ma première mission est d’écrire la stratégie de lancement de nos produits, des fonctionnalités que l’on lance sur le marché européen notamment l’Europe du Sud. Pour cela, je travaille directement avec les équipes produits qui sont aux États Unis. Ma deuxième mission consiste à faire remonter les retours des différents acteurs sur nos marchés (membres de la communauté, qu’ils soient des marques ou non) sur les fonctionnalités que l’on a lancées. L’idée étant d’influencer les futurs développements pour qu’ils collent avec les besoins et attentes de la communauté dans notre région et pas seulement la communauté́ américaine. Il faut savoir que 80% de la communauté Instagram se situe en dehors des Etats-Unis. 

F- Vous avez pris ce rôle il y a 3 ans, avant ça vous étiez chez Facebook ? 

JP- Oui. Cela fait 9 ans que je travaille pour le groupe Facebook. J’ai commencé en 2010, quand Facebook n’était encore qu’une start-up. J’ai démarré à Dublin, j’ai eu de la chance de partir à Singapour pour lancer Facebook sur la région APAC.  Ensuite je suis partie en Australie pour monter une équipe puis je suis revenue à Dublin pour manager toute l’équipe France qui était basée là-bas. 

F- De combien de personnes est constituée l’équipe Instagram France aujourd’hui ? 

JP- Nous sommes 5 personnes aujourd’hui à Paris, avec un focus soit sur la France, soit sur l’Europe du Sud. Nous sommes une petite équipe mais on travaille en étroite collaboration avec nos collègues dans le monde. 

F- Grâce à Instagram un nouveau métier existe : influenceur … 

JP- Je pense que le métier de l’influence n’est pas nouveau, il a toujours existé et on a tendance à l’oublier. Avec tout ce qui est en train d’éclore autour de l’influence grâce notamment à des plateformes comme Instagram, c’est devenu un terme. On a beaucoup d’éducation à faire, notamment auprès des marques, pour partager avec elles ce que devrait être une bonne stratégie d’influence et comment celle-ci devrait être complémentaire à leur stratégie marketing. Je pense que l’enjeu de cette année et de celles à venir pour les marques, est de réussir à comprendre ce qui peut être bénéfique ou pas quand elles réfléchissent à l’influence et quand elles envisagent de s’associer à des personnes pour faire parler d’elles. 

F- En plus de les accompagner sur ce chemin, vous leur mettez à disposition des outils pour optimiser leurs contenus ? 

JP – Au départ on ne pouvait que poster des photos au format carré, on a eu énormément de créateurs de contenus, notamment les marques de luxe, qui avaient des contenus assez incroyables mais en format paysage. À l’époque on n’autorisait pas ce format donc on a ouvert la possibilité aux utilisateurs de pouvoir poster des images en format paysage, puis est venu le tour de la vidéo. Il y a 2 ans et demi, on a lancé les Stories, une nouvelle forme de communication, courte et éphémère, qui affiche du contenu qui ne dure que 24h. C’est un vrai succès. Aujourd’hui, ce sont 500 millions de personnes qui utilisent Stories sur Instagram chaque jour.  Les Stories ont favoriser l’émergence du format vertical, qui est en train de changer et de normer les nouveaux codes de création de contenu, et bouleverser la façon dont les marques de luxe ou autres avaient l’habitude de raconter leur histoire. Et on va plus loin avec le lancement récent d’IGTV, qui s’inscrit dans la continuité de notre volonté d’offrir à notre communauté la possibilité de créer du contenu en favorisant, cette fois-ci les vidéos longues. 

F- Donc sur Instagram “Content is king” ? 

JP- Content is king, is everything. 

F- Pour nos lecteurs entrepreneurs qui voudraient créer du contenu sur Instagram, quels sont les tips and tricks que vous pourriez leur conseiller ? 

JP- Je pense sincèrement que tous types d’entrepreneurs ou de marques ont leur place sur Instagram. Certaines industries voient la création de contenu souvent comme un bloqueur ou une contrainte, et sous-estiment l’attractivité de leur contenu. C’est dommage parce que derrière chaque marque, il y a une histoire à raconter. Et plusieurs façon de le faire sur Instagram, en photo, en vidéo, en stories. Vous pouvez montrer et mettre en avant votre entreprise, faire découvrir vos locaux, vos processus de fabrication, vos inspirations et même mettre à l’honneur vos employés, etc. 

Un bon exemple est la marque Everlane avec leur ‘Transparency Tuesday’. Chaque mardi, la marque invite sa communauté à lui poser des questions, tout type de questions, en utilisant le sticker « question » disponible dans les Stories. C’est un bon moyen d’interagir avec sa communauté en leur répondant directement.

Cela créé de belles opportunités pour les employés ou les fondateurs d’une marque d’engager avec leur audience. Les gens sont de plus en plus friands de savoir quelle est l’histoire derrière une marque et d’avoir aussi un accès direct au fondateur. C’est une opportunité de pouvoir humaniser sa marque. 

Le Story-living est venu remplacer le Story-telling. La communauté découvre ainsi du contenu exclusif auquel il n’avait pas accès auparavant : les coulisses d’une marque. Ce contenu engage et fidélise l’audience en rendant la marque plus authentique et humaine. Ce type de contenu est clé sur Instagram et je ne peux que l’encourager. 

F- Et si vous deviez résumer Instagram en trois mots clés, ça serait quoi ? 

JP- En trois mots clés : Communauté, Expression et Bienveillance. La communauté parce qu’elle est au cœur d’Instagram, l’expression parce que nous donnons les outils et les moyens aux gens de s’exprimer, et enfin la bienveillance et la solidarité dont font preuve nos utilisateurs. Cela résume bien nos valeurs.