Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a versé 433 millions de dollars à des organisations luttant contre le changement climatique, a annoncé le fonds climatique créé par le milliardaire.

 

Les dons ont été versés par l’intermédiaire du Bezos Earth Fund, le fonds créé par Jeff Bezos l’année dernière. Le fondateur d’Amazon s’est engagé à verser 10 milliards de dollars sur 10 ans pour lutter contre le changement climatique, la « plus grande menace pour notre planète » selon Jeff Bezos. Jusqu’à présent, le Bezos Earth Fund a fait don de 1,4 milliard de dollars à des organisations à but non lucratif, des ONG et des chercheurs travaillant sur la question.

Les 433 millions de dollars de dons ont été attribués à 44 organisations. Plus de la moitié de cette somme (261 millions de dollars) a été versée à des associations œuvrant en faveur de la protection des forêts et d’autres écosystèmes dans le bassin du Congo et les Andes tropicales. Environ 130 millions de dollars sont allés à des organisations luttant pour davantage de justice climatique chez les communautés défavorisées d’Amérique. Enfin, 51 millions de dollars ont été consacrés à la restauration des terres aux États-Unis et en Afrique. Certains des dons les plus importants ont été accordés à la Wildlife Conservation Society (40 millions de dollars), à la National Fish and Wildlife Foundation (30 millions de dollars) et au Tribal Solar Accelerator Fun de GRID Alternatives (12 millions de dollars).

Jeff Bezos, qui est la deuxième personne la plus riche au monde avec une fortune estimée à 199 milliards de dollars, n’a cessé de réaliser des dons depuis qu’il a quitté son poste de PDG d’Amazon au début de l’année. Le mois dernier, il a versé 100 millions de dollars à la fondation de l’ancien président américain Barack Obama et 96 millions de dollars à des organisations d’aide aux familles sans abri. Après un bref voyage dans l’espace fin juillet, Jeff Bezos a promis 100 millions de dollars au chef José Andrès et au commentateur politique Van Jones. Le milliardaire a également promis 200 millions de dollars au National Air and Space Museum du Smithsonian Institution.

Jeff Bezos a déjà commencé à tenir ses promesses en utilisant à la fois des fonds et des actions Amazon. Une association d’aide aux sans-abris a déclaré avoir reçu un don sous forme d’actions Amazon le mois dernier. La semaine dernière, le fondateur d’Amazon a fait don de 72 137 actions d’une valeur de 253 millions de dollars à des organisations à but non lucratif, selon les documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.

Au total, Jeff Bezos a fait don de moins de 1 % de sa fortune, selon Forbes. Il n’a pas non plus signé le Giving Pledge, un pacte par lequel les signataires s’engagent à faire don de la majorité de leur fortune à des causes caritatives.

Bien que Jeff Bezos a intensifié son action philanthropique au cours des derniers mois, ses dons en faveur du climat ont suscité des réactions négatives de la part des militants. Lors d’une interview le mois dernier, Jeff Bezos a déclaré qu’il consacrait plus d’argent au Bezos Earth Fund qu’à sa société spatiale commerciale Blue Origin, en réponse aux critiques selon lesquelles le milliardaire gaspillerait de l’argent dans les voyages spatiaux au lieu de s’attaquer sérieusement aux problèmes sur Terre.

Le bilan climatique d’Amazon fait également l’objet d’un examen minutieux, bien que la société se soit engagée à rendre son activité neutre en carbone d’ici 2040. Amazon Employees for Climate Justice, un groupe d’employés au sein d’Amazon, ainsi que Greenpeace, ont exprimé de grandes inquiétudes au sujet du Bezos Earth Fund, car Amazon fournit des services d’informatique en nuage à des entreprises pétrolières et gazières. Amazon défend sa position sur son site internet en affirmant que « le secteur de l’énergie devrait avoir accès aux mêmes technologies que les autres industries. » Amazon souhaite ainsi aider à « accélérer le développement des entreprises d’énergie renouvelable. »

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Rachel Sandler

<<< À lire également : Jeff Bezos s’engage à dépenser un milliard de dollars pour la conservation des terres et des océans >>>