Jeff Bezos a fait les gros titres du monde entier ces derniers mois lorsqu’il est devenu l’homme le plus riche du monde – et le premier à figurer en tête de liste du classement Forbes, avec une valeur nette de plus de 100 milliards de dollars. Jeudi, sa fortune s’élevait même à près de 156 milliards de dollars. Et tout ceci grâce à l’ascension incroyable d’Amazon et la propension plus que grandissante des clients à acheter en ligne. Mais les héritiers du fondateur de Walmart, Sam Walton, sont devenus plus riches encore, en partie grâce à une secousse bénéfique dans leurs titres boursiers, après la publication du dernier rapport trimestriel des résultats de Walmart.

Ainsi, sept membres de la famille Walton possèdent une fortune estimée à environ 174 milliards de dollars, contre une valeur nette de 155,8 milliards de dollars à l’heure où a été écrit cet article.

Le fait que la fortune des Walton dépasse celle de Jeff Bezos en dit long sur la nature durable de Walmart. Même à l’ère du commerce électronique, Walmart a publié jeudi matin des résultats qui ont ravi Wall Street, faisant grimper les actions de la société de près de 10% à 13h15. Cette hausse des actions a dopé la fortune collective des Walton de la coquette somme de 13 milliards de dollars.

Le bilan solide des résultats a également permis à Alice Walton, fille unique de Sam Walton, de revendiquer son titre de femme la plus riche du monde, pour une valeur de 68 milliards de dollars, battant ainsi Françoise Bettencourt Meyers, l’héritière de L’Oréal. Elle et ses frères, Jim, 70 ans (valeur nette : 46,4 milliards de dollars) et Rob, 73 ans (46,2 milliards de dollars), figurent tous parmi les 20 personnes les plus aisées des Etats-Unis.

Dans son annonce de résultats, Walmart a attiré l’attention sur un catalogue en ligne élargi et a souligné une augmentation rapide de son activité d’épicerie, un champ de bataille clé avec Amazon, qui a acquis Whole Foods il y a un an à peine. À la fin de l’année, Walmart a déclaré que son service de livraison de produits d’épicerie serait disponible dans 40% des États-Unis et que son option de retrait en magasins était déjà disponible dans 1 800 enseignes.

Si Walmart continue sur cette lancée, les Walton pourraient bientôt franchir un seuil que personne d’autre n’a encore franchi. Selon nos estimations, ils pourraient bientôt constituer la première famille atteignant la valeur de 200 milliards de dollars de l’histoire.