Les avantages du e-learning pour une entreprise

 

Le e-learning séduit de plus en plus d’entreprises à la recherche d’une meilleure gestion des qualifications et des compétences de leurs collaborateurs. Ses avantages sont divers :

  • Des modalités d’apprentissages variées : l’apprenant instaure son propre rythme. Il travaille quand il veut, où il le souhaite et individuellement.
  • Un partage de contenu simple et peu coûteux : il n’est pas nécessaire d’établir un budget conséquent pour organiser des formations e-learning. Mettre en place une formation à distance et la partager avec vos employés peut s’effectuer simplement et intuitivement.
  • Une couverture étendue : les cours à distance ne se limitent à aucune frontière. Il est possible de former de manière simultanée des centaines de collaborateurs, éparpillés sur plusieurs sites aux quatre coins du monde !
  • Un suivi simple des progrès : les formateurs n’ont pas à évaluer assidûment la progression et les résultats de leurs élèves. La plupart des systèmes de gestion de l’apprentissage possèdent des outils d’analyse qui informent de l’état d’avancement sous forme de graphiques et de rapports.

Les formats e-learning qui créent le plus d’engagement

 

Vidéo learning, gamification et blended learning, tant de formats ludiques, améliorant la motivation des apprenants.

Immersive learning

L’apprentissage immersif, ou Immersive learning, permet aux apprenants l’application des notions apprises, sans prendre le moindre risque. Effectivement, l’univers dans lequel il est plongé est partiellement ou entièrement fictif. 

En 2013, Renault a investi plus de 20 millions d’euros dans un simulateur de conduite pour la voiture autonome. Le responsable du Centre de Réalité Virtuelle et Immersive a alors déclaré que « grâce à ce nouveau simulateur, les ingénieurs et concepteurs des futurs véhicules Renault peuvent s’asseoir au volant d’un nouveau modèle en cours de développement, et rouler avec lui, le tout en 3D et avec un niveau de réalisme visuel extrêmement poussé, inédit dans l’univers automobile ».

@Renault

Vidéo learning

Pour la transformation digitale de la formation, les possibilités d’enrichissement multimédias et interactives s’avèrent multiples ! Le vidéo learning permet d’élaborer des dispositifs de formation à distance par le biais de courtes vidéos, d’animations et de quiz. 

Ce format e-learning réunit les avantages du micro-learning avec son format court, et d’une large accessibilité sur PC, tablette, ou smartphone. Il peut être exploité à n’importe quel moment de la formation, et répond à plusieurs objectifs :

  • En introduction pour créer un effet teaser
  • En support au formateur lors d’une formation en présentiel, avec des animations attractives et explicatives.
  • En contenu, en début de module e-learning.
  • En vidéo de synthèse, etc.

La gamification

Dans le monde de la formation, le concept de la gamification, ou learning game, se caractérise par le transfert de méthodes provenant du jeu vers des domaines dits « non ludiques », dans le but d’engager un apprenant ! Ces méthodes sont des règles design et d’outils, tels que :

  • les badges ;
  • les levels ;
  • les objectifs ;
  • le challenge.

Merchants, un serious game de négociation et de résolution des conflits, dévoile explicitement le niveau et le score obtenus par chaque élève. Ces derniers y mettent notamment en pratique leurs compétences en négociation, communication, et résolution des conflits.

@Merchants

Blended learning

Le blended learning est une modalité de formation qui mêle cours en présentiel et outils digitaux ! Elle cumule ainsi les atouts du présentiel avec ceux du digital learning : souplesse, personnalisation, baisse des coûts, et augmentation du public potentiel…

Plusieurs options de formations de blended learning s’offrent à vous :

  • Étudier la théorie avant de passer à la pratique lors de la formation en présentiel. 
  • Suivre une formation physique classique, puis terminer avec une formation en micro-learning sur son smartphone afin de consolider les compétences acquises pendant la formation. 
  • Enrichir l’expérience utilisateur en ajoutant des outils numériques lors de la formation en présentiel.

 

2021 : l’année de la transformation numérique ?

Selon une enquête Digiforma menée auprès de 364 organismes de formation fin 2020, une majorité souhaite aller plus loin dans leur processus de numérisation. Parmi eux, 77 % tendent vers un minimum de 25 % de formation en distanciel, et seulement 23 % d’entre eux envisagent de passer à 100 % au présentiel.

La transformation digitale de la formation a bénéficié d’un réel coup d’accélérateur en 2020. Si les organismes étaient 70 % avant la Covid-19 à ne pas proposer le distanciel, en plein confinement, 60 % adoptaient au moins partiellement une offre distancielle. Les entreprises se montrent toutefois plus partagées quant à l’avenir de leur activité :

  • 52,54 % se déclarent optimistes et espèrent un regain d’activité l’année prochaine.
  • 33,62 % se veulent prudents et réfléchissent à diversifier leur activité.
  • 13,84 % se déclarent pessimistes et ne pensent pas retrouver une situation normale de sitôt.

Malgré tout, une réelle volonté de se digitaliser se fait ressentir de la part des professionnels de la formation. Aujourd’hui, près de 77 % souhaitent que l’apprentissage à distance représente au moins un quart de leur activité. 

 

Pour aller plus loin >> Les nouveaux paradigmes de l’enseignement à distance

À lire aussi >> Formation professionnelle : ce que la Covid-19 a changé

<<< À lire également:  La Gamification, nouvel outil de productivité >>>