Pouvez-vous nous présenter le classement « Les nouveaux conquérants de l’économie » ? PASCAL LOROT : « Les nouveaux conquérants de l’économie », deuxième édition, identifie et répertorie les 150 entreprises françaises les plus dynamiques se situant entre les jeunes pousses et les grands groupes, avec un chiffre d’affaires compris entre 250 millions et 4 milliards d’euros. C’est le seul classement de l’institut Choiseul promouvant prioritairement des personnes morales. Il nous paraissait important de mettre en valeur ces belles structures qui font vivre une strate charnière de l’économie nationale.

 

Quelle a été votre méthode pour élaborer ce classement ?

P.L. : Plusieurs centaines d’entreprises ont été passées au crible d’un grand nombre d’indicateurs objectifs et quantifiés nous permettant de juger de leur performance et de leur évolution sur les dernières années. Les entreprises ont ensuite été réparties dans cinq catégories : la croissance, le capital humain et les territoires, l’innovation, l’internationalisation et la souveraineté. C’est ce prisme qui a nous semblé le plus pertinent et le plus actuel pour promouvoir ces 150 fleurons français.

 

Quelle lecture faites-vous de ce classement, particulièrement en cette fin de crise sanitaire ?

P.L. : La crise a frappé très durement les entreprises et l’économie française dans son ensemble, mais je remarque que les entreprises concernées, celles se situant entre les PME et les grands groupes, ont su pour la plupart remarquablement bien s’adapter et faire face à des situations inédites en gardant un cap. Mettre en avant des entreprises résilientes, innovantes et toujours plus prometteuses, c’est une manière de donner un nouveau souffle à l’économie, en délivrant un signe d’optimisme. La relance se fera par ces entreprises territorialisées, familiales pour beaucoup, fortes de savoir-faire, d’une vision de long terme et confiantes dans leurs fondamentaux.

Comment comptez-vous animer le réseau d’entreprises réunies au sein de ce classement ?

P.L. : Pour approfondir la dynamique de ce classement, l’institut Choiseul a pour projet de fédérer au sein d’un club des dirigeants de tous horizons issus de ces entreprises conquérantes. Ce réseau se réunira pour des moments de réflexion collective et de mise en relation. Quel que soit l’angle, celui des appareils productifs, l’investissement, la conquête de marchés extérieurs, la prise en compte des écosystèmes locaux ou encore la maitrise des chaînes de valeur, il y a un grand nombre de sujets structurants communs à ces entreprises. Et autant de solutions à trouver ensemble pour faire croître et prospérer ce Mittelstand français stratégique.

 

La méthodologie du classement
EN DÉTAIL

La réalisation du classement « Les nouveaux conquérants de l’économie » a été effectuée par l’institut Choiseul entre juillet 2020 et mai 2021. Elle s’est articulée autour de trois étapes : la définition des objectifs et la conceptualisation de la méthode ; la recherche et la sélection des entreprises ; la validation et l’élaboration du classement final faisant ressortir les 150 principales entreprises s’inscrivant dans une dynamique de conquête sur leur marché. Seuls les profils répondant à certaines conditions ont été retenus : avoir un chiffre d’affaires compris entre 250 millions et 4 milliard d’euros ; apporter une contribution active à l’économie française ; concourir à l’amélioration de la compétitivité de notre pays à l’étranger. De nombreux indicateurs et critères objectifs ont été pris en compte pour classer les entreprises identifiées en cinq catégories reflétant les principales caractéristiques de ces conquérants.

 

LES LOCOMOTIVES DE LA CROISSANCE

Les entreprises générant des chiffres d’affaires inférieurs à 4 milliards d’euros comptent pour plus de 40 % du PIB national. Situées au plus proche de la réalité de terrain et mêlant la flexibilité des PME à la force d’investissement des grandes entreprises, leur agilité leur permet de tirer profit des opportunités dont est porteur un monde en profonde mutation. Ces conquérantes sont dotées d’une vision de long terme et entraînent l’économie française dans leur sillon vers une croissance pérenne.

 

Choiseul

 

LES CHAMPIONS DU CAPITAL HUMAIN ET DES TERRITOIRES

Depuis plus de dix ans, ce sont les entreprises situées entre les PME et les grands groupes qui sont les plus contributrices à la création d’emplois en France. Grâce au déploiement de stratégies de ressources humaines innovantes et à la volonté d’attirer les nouveaux talents, ces entreprises jouent un rôle de dynamisation du marché du travail et représentent aujourd’hui près d’un quart de l’emploi salarié. Plaçant l’humain et les territoires au cœur de leur développement, elles sont conscientes que la croissance de demain se trouve dans la valorisation des compétences de chacun et la participation de tous à la création de valeur.

 

Choiseul

 

LES FERS DE LANCE DE L’INNOVATION

Portant l’innovation au cœur de leurs facteurs de démarcation concurrentielle, ces entreprises ont su s’imposer comme des acteurs importants de la recherche et développement. Grâce à leur dynamisme dans la quête de solutions nouvelles et leur investissement dans les technologies de demain, elles contribuent au renforcement de notre compétitivité et à l’appréciation de la valeur ajoutée des entreprises françaises.

 

Choiseul

 

LES CHAMPIONS DU CAPITAL HUMAIN ET DES TERRITOIRES

Depuis plus de dix ans, ce sont les entreprises situées entre les PME et les grands groupes qui sont les plus contributrices à la création d’emplois en France. Grâce au déploiement de stratégies de ressources humaines innovantes et à la volonté d’attirer les nouveaux talents, ces entreprises jouent un rôle de dynamisation du marché du travail et représentent aujourd’hui près d’un quart de l’emploi salarié. Plaçant l’humain et les territoires au cœur de leur développement, elles sont conscientes que la croissance de demain se trouve dans la valorisation des compétences de chacun et la participation de tous à la création de valeur.

 

Choiseul

 

LES FERS DE LANCE DE L’INNOVATION

Portant l’innovation au cœur de leurs facteurs de démarcation concurrentielle, ces entreprises ont su s’imposer comme des acteurs importants de la recherche et développement. Grâce à leur dynamisme dans la quête de solutions nouvelles et leur investissement dans les technologies de demain, elles contribuent au renforcement de notre compétitivité et à l’appréciation de la valeur ajoutée des entreprises françaises.

choiseul