Depuis le début de la pandémie de Covid-19, pas moins de 96 % des déplacements personnels dans les grandes villes du monde ont cessé. C’est ce que démontrent les données de Citymapper, une application de mobilité urbaine.

Citymapper fonctionne dans 41 zones urbaines d’Europe, d’Amérique et d’Asie. Récemment, l’entreprise a dévoilé son Citymapper Mobility Index (CMI), qui documente la baisse des déplacements réalisés sur son application.

La direction affirme : « Nous avons suffisamment de données dans les villes où nous publions le CMI pour être sûrs qu’un réel changement a eu lieu ».

L’Italie était déjà confinée lorsque Citymapper a publié son premier indice, ainsi celui-ci analyse l’évolution des autres capitales européennes qui ont emboîté le pas à l’Italie par la suite.

Lorsque le premier indice est sorti, il a beaucoup fait parler de lui en Angleterre, rapportant que les Londoniens ignoraient les recommandations pour réduire leurs déplacements. Aujourd’hui, il montre que ceux-ci s’y attellent plus consciencieusement, bien qu’un peu tard.

À Barcelone, Milan et Rome, les utilisateurs de Citymapper ne réalisent que 4 % des déplacements qui étaient effectués avant la pandémie. Aux États-Unis, San Francisco est en tête du mouvement, avec seulement 6 % de mobilité. Philadelphie est plus en retard, avec 13 % des trajets encore effectués.

En France, l’application ne couvre les aires urbaines que de Paris et de Lyon, où les habitants réalisent respectivement 6 % et 4 % de leurs trajets habituels.

Citymapper
Les chiffres des déplacements à Paris pour la journée du 25/03/2020 | Source : Citymapper Mobility Index

 

Citymapper a pour vocation d’aider ses utilisateurs à optimiser leurs itinéraires en transports en commun, à vélo, à pied et avec un service de transport privé, notamment Uber. En revanche, il ne documente pas les trajets réalisés en voiture.

Un membre anonyme de l’équipe américaine de Citymapper explique : « Nos utilisateurs sont des usagers des transports en commun, et utilisent également notre application pour la marche, le vélo et certains services de micromobilité et de taxi. Nous ne fournissons pas de services pour les déplacements en voiture individuelle ».

Néanmoins, au sujet des déplacements en voiture, des images satellites semblent montrer que le trafic automobile ralentit et que la pollution de l’air diminue considérablement dans les grandes villes.

L’indice Citymapper des villes asiatiques semble moins alarmant, car nombre d’entre elles restreignaient déjà les déplacements avant que l’application ne commence à suivre ces changements. Certaines villes d’Asie reprennent même un rythme habituel, puisque le CMI de mercredi démontrait que les déplacements dans la plupart des villes asiatiques se situaient entre 20 et 50 % de la normale.

Le Citymapper Mobility Index offre également un aperçu de régions plus opaques, comme la Russie, où les autorités affirment avoir peu de cas de Covid-19, alors que Vladimir Poutine ne se déplace pas sans sa combinaison de protection depuis plusieurs jours.

 

<<< À lire également : Les Données De Vos Téléphones Pour Combattre La Pandémie >>>