Pur produit de la Silicon Valley, Tesla quitte la Californie et installe son siège social au Texas, où vit déjà Elon Musk, son PDG. Toutefois, la société continuera de produire des véhicules électriques dans la baie de San Francisco.

 

Elon Musk a annoncé la nouvelle jeudi 7 octobre lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société, qui s’est tenue à la Gigafactory de Tesla près d’Austin, au Texas. Le milliardaire n’a pas précisé la date exacte de la fermeture du siège actuel à Palo Alto. Cependant, le déménagement n’est pas une immense surprise.

« Soyons clairs, nous allons continuer à développer nos activités en Californie », a déclaré Elon Musk. « Il ne s’agit pas pour Tesla de quitter la Californie. En réalité, notre intention est d’augmenter de 50 % la production de la Tesla Factory de Fremont et de la Tesla Giga Nevada. »

La Californie demeure le principal marché de Tesla aux États-Unis et sa principale source de production de véhicules. Toutefois, Elon Musk a peu à peu pris ses distances avec la Silicon Valley ces dernières années, notamment après que les autorités sanitaires du comté d’Alameda, où se trouve la Tesla Factory de Fremont, ont mis en place des mesures pour protéger la sécurité et la santé des travailleurs au début de la pandémie en 2020.

Dans une interview accordée à CNBC en mai 2020, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a déclaré qu’il n’était pas « préoccupé par le départ prochain d’Elon Musk », bien que le milliardaire américain ait menacé de le faire.

Pourtant, Elon Musk s’est de plus en insurgé contre la réglementation stricte de la Californie, tout en se laissant séduire par le Texas, moins cher et moins réglementé. En septembre, après l’adoption par le Texas d’une loi stricte sur l’avortement, le durcissement des règles sur le droit de vote et l’assouplissement de la réglementation sur les armes à feu, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a déclaré que le PDG de Tesla « appréciait la politique sociale » de l’État.

« En plus d’être le berceau de l’innovation, des grandes idées et des plus importantes entreprises de la planète, la Californie est la cinquième plus grande économie au monde. Ce succès, l’État le doit justement à sa politique progressiste », a déclaré Erin Mellon, porte-parole de Gavin Newsom. « Nous défendons nos travailleurs, la santé publique le droit des femmes à choisir de donner la vie. Ce sont les valeurs fondamentales de la Californie, et nous continuerons à créer plus d’emplois que n’importe quel autre État, à surpasser la reprise économique du pays et à maintenir le taux de cas de covid-19 le plus bas des États-Unis. »

Depuis que Toyota a annoncé son intention de déménager son siège nord-américain à Dallas, c’est la première fois qu’un constructeur automobile décide de transférer son siège dans un autre État. Actuellement, les start-ups de véhicules électriques Lucid Motors, Fisker Inc. et Rivian sont toutes basées en Californie.

« Nous pensons qu’il s’agit d’une décision stratégique intelligente de la part de Tesla, car l’entreprise développe agressivement son activité à Austin et, au fil du temps, avec Cybertruck et une production en hausse de Model 3 et de Model Y, Elon Musk a laissé son empreinte au Texas », a déclaré Daniel Ives, analyste des actions pour Wedbush Securities. « Alors que l’usine de Fremont continuera d’être essentielle pour la production de Model 3 de Tesla, nous pensons que le déménagement au Texas est la première étape vers un changement de site principal de Tesla à l’échelle nationale et internationale au cours des dix prochaines années. La récente frustration d’Elon Musk à l’égard des autorités californiennes a probablement accéléré le mouvement. »

Pour justifier le déménagement du siège de Tesla au Texas, Elon Musk a notamment indiqué que l’entreprise avait besoin de plus d’espaces, que le prix des maisons était trop élevé dans la baie de San Francisco et que les employés devaient réaliser de longs trajets pour venir travailler.

« Nous sommes ici à Austin et notre usine est à cinq minutes de l’aéroport, à 15 minutes du centre-ville », a déclaré Elon Musk. « Nous allons créer un paradis écologique ici, sur le fleuve Colorado. Ça va être incroyable. »

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Alan Ohnsman

<<< À lire également : Où vit Elon Musk depuis qu’il a promis de se débarrasser de « presque tous ses biens physiques » ? >>>