Apparis, l’entreprise qui fabrique des manteaux en fausse fourrure, a collecté 3 millions de dollars dans le but de développer sa ligne de vêtements végétaliens aux États-Unis et partout dans le monde.

La ligne de vêtements Apparis est vendue chez Bloomingdale’s, Saks Fifth Avenue, Intermix ainsi que dans d’autres magasins. En effet, la vente en gros a représenté 60 % des 7,3 millions de dollars de recettes de la société en 2019. La couturière prévoit donc d’augmenter ce chiffre en 2020 en utilisant les 3 millions de dollars pour lancer sa ligne chez 20 détaillants européens dans 12 pays, de la France à la Croatie. Parmi les investisseurs figurent le recruteur de mannequins Karlie Kloss et le quarterback Cam Newton, MVP des New England Patriots, un fervent végétalien qui s’est associé à Apparis après avoir visité un pop-up store de New York, de même que Third Kind Venture Capital et Exor Seeds.

Qu’Apparis devienne une marque multinationale est un rêve pour les cofondatrices Lauren Nouchi, 29 ans, et Amelie Brick, 37 ans, qui ont lancé leurs produits végétaliens dans un pop-up store de Brooklyn en 2017. Bien qu’elles soient toutes deux originaires de Marseille, elles se sont rencontrées pour la première fois à Boston et se sont ensuite retrouvées à Paris, où elles ont décidé de quitter leur emploi et de lancer Apparis. Début 2018, Bloomingdale’s a demandé à voir la collection d’automne de la marque, mais Nouchi et Brick ne l’avaient pas encore conçue. Elles se sont donc retranchées quatre semaines dans l’appartement parisien de Nouchi et ont présenté au géant du luxe 12 manteaux végétaliens, dans des couleurs criardes comme le fuchsia et la lavande, qui ont tellement plu à Bloomingdale’s que la marque en a commandé 5 000 exemplaires.

Amelie Brick, la PDG d’Apparis, a déclaré : « Nous n’avions pas l’intention de devenir une marque de gros, mais très tôt, des grands magasins comme Bloomingdale’s et Saks nous ont demandé de leurs présenter notre collection. C’est ainsi que nous avons commencé à faire de la vente en gros et à nous développer très rapidement. Mais vraiment, nous avions besoin d’argent pour développer Apparis à l’international ».

Ce succès fulgurant a permis à Apparis de figurer sur la liste 2020 des 30 UNDER 30 de Forbes Art & Style. En effet, Apparis a fait parler d’elle avec sa veste Goldie à 230 $, un sweatshirt à capuche en acrylique et en poly, surdimensionné et coupé juste en dessous de la taille, qui est arrivé sur le marché avec la popularité croissante du végétalien. L’intérêt pour le véganisme a atteint un sommet historique en janvier, selon les données de Google Trends, ce qui coïncide avec la fin imminente de l’incendie de broussailles en Australie qui a tué ou déplacé trois milliards d’animaux sauvages.

De ce fait, The Economist a rapporté en 2019 que 25 % des personnes entre 25 et 34 ans se disaient végétariennes ou végétaliennes, alors qu’en 2018, seulement 3 % de la population se disait végétalienne, selon Gallup. De même, les ventes de viande d’origine végétale ont grimpé en flèche lors des premiers mois de la pandémie : Tofurkey, qui vend 35 viandes alternatives à base de plantes, a augmenté ses ventes de 40 % d’une année sur l’autre.

L’année dernière, Apparis a collaboré à la création de vestes avec l’icône de mode Diane von Furstenberg. Grâce à ces nouveaux fonds, la société espère s’associer à d’autres maisons de mode anciennes et accroître ses ventes par le biais des réseaux sociaux. Grâce au lancement prochain de ses premières lignes de tricot, de vêtements pour la maison et de vêtements neutres pour les hommes et les femmes, Apparis devint la première marque entièrement végétalienne et sans cruauté.

Enfin, Amelie Brick a déclaré : « Nous avons lancé la marque de manière très intensive. Et pendant longtemps, nous ne nous avons pas reversé de salaireset avons investi chaque dollar dans l’entreprise. Ça a été une très belle aventure! ».

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alexandra sternlicht

<<< À lire également : Ambush X Bulgari : Les Serpenti Mis En Valeur >>>