En raison des variabilités des titres domestiques dans l’économie, il serait peut-être temps pour les investisseurs d’envisager d’augmenter leur intérêt pour les marchés étrangers, et particulièrement en Europe « émergente ». Les pays émergents d’Europe, mesurés par l’indice MSCI EM Europe 10/40, ont en effet fini l’année passée en hausse de plus de 20 % et, en 2018, ils ont reculé de 1,17 % par rapport à l’Indice S&P 500, en baisse d’environ 3 %.

L’un des moyens de mesurer la croissance, que cela soit à l’échelle macro ou sur des marchés individuels, est le recours à l’indice ISM manufacturier (PMI). Contrairement au PIB, qui est rétrospectif, l’indice PMI est lui un indicateur économique prospectif. Il peut ainsi prévoir la productivité ainsi que l’activité manufacturière entre trois et six mois, avec une précision satisfaisante.

Dans cet esprit, Forbes a souhaité partager avec vous les six pays européens émergents dont la croissance est la plus rapide, sur la base de leur indice PMI, publié au mois de mars. Chaque indice PMI est supérieur à 50, ce qui indique une expansion. Ainsi, plus le nombre est élevé, plus l’expansion est rapide.

Le classement est décroissant ; le premier pays est celui présentant le PMI le plus bas du groupe : 

 

La Russie 

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#6

Russie

50,6

50,2

0,8 %

Le secteur manufacturier russe a mieux progressé en mars qu’en février, où il a failli perdre tout son élan, pour la première fois depuis août 2016. Les problèmes géopolitiques auxquels fait face le pays menacent désormais une expansion continue, notamment en raison des sanctions internationales qui pourraient être prises et des tensions croissantes entre le pays et les pays alliés de l’OTAN. Parallèlement, BCA Research a néanmoins affirmé que la politique budgétaire conservatrice du pays a permis une légère croissance des ressources, depuis l’effondrement du pétrole en 2014. Les dépenses globales ont quant à elles considérablement diminué.

 

La Turquie

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#5

Turquie

51,8

55,6

-6,8 %

La Turquie n’est pas seulement l’une des économies à la croissance la plus rapide d’Europe centrale et orientale (PECO), c’est aussi l’une des économies les plus rapides au monde. L’année dernière, elle a défié les plus sceptiques en augmentant son PIB d’environ 7,3 %, soit plus que la Chine et l’Inde, et ce grâce à une poussée des dépenses des ménages et du gouvernement. Bien que le PMI du mois de mars ait été inférieur aux prévisions, son taux de croissance reste supérieur à la tendance, soutenu par de plus grandes quantités de commandes et une production en hausse.

 

La Pologne

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#4

Pologne

53,7

53,7

0 %

La Pologne est l’une des grandes réussites de l’économie mondiale en ce moment. Encore communiste en 1989, le pays s’est depuis transformé en l’une des économies de marché libre les plus dynamiques de la zone euro. En septembre, le pays d’Europe de l’Est sera officiellement restatué de la catégorie « émergents avancés » à « développés » par FTSE Russell, le plaçant dans la même catégorie que des pays à revenu élevé comme les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, l’Allemagne et d’autres. En mars, l’indice PMI de la Pologne s’est établi à un bon niveau de 53,7, inchangé par rapport à février. Le secteur manufacturier connaît depuis 42 mois consécutifs une expansion, un record.

 

La Grèce

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#3

Grèce

55

56,1

-1,9 %

Après une décennie de déboires avec une dette exponentielle et une mauvaise gestion du gouvernement, il semble que la Grèce soit enfin en train de reprendre du poil de la bête, en grande partie grâce à des investissements massifs d’investisseurs étrangers. Le chômage diminue rapidement, la croissance du PIB a été positive au cours des quatre derniers trimestres et le secteur manufacturier est en pleine expansion. L’indice PMI pour le pays méditerranéen a affiché un chiffre incroyable de 55 en mars ; la confiance des entreprises et la croissance de l’emploi ayant toutes deux atteint des sommets record.

 

La Hongrie

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#2

Hongrie

57

57,4

-0,7 %

Croyez-le ou non, l’économie hongroise pourrait être le joyau des nations d’Europe centrale et orientale en 2018. Selon la banque d’investissement italienne UniCredit, la Hongrie pourrait augmenter son PIB de 4,5 % cette année, grâce à la croissance rapide des salaires et au désendettement qui devraient favoriser les investissements privés. Quant au secteur manufacturier, l’indice PMI pour le mois de mars s’est établi à 57, légèrement en baisse par rapport à février.

 

La République Tchèque

Rang

Pays

Mars PMI

Février PMI

Variation %

#1

République Tchèque

57,3

58,8

– 2,5 %

Après avoir obtenu un PMI de 57,3 en mars, la République Tchèque est actuellement la nation à la croissance la plus rapide d’Europe centrale et orientale. Bien que l’indice PMI global ait diminué entre février et mars, le pays jouit de nombre de nouvelles commandes et d’une production galopante. De plus, la croissance devrait encore s’améliorer au cours des douze prochains mois. Dans son commentaire mensuel, l’économiste d’IHS Markit, Sian Jones, affirme que les entrepreneurs tchèques sont « très optimistes quant aux perspectives pour l’année à venir, avec plus de la moitié des personnes interrogées s’attendant à une augmentation de la production ».

Certains éléments de cet article peuvent contenir des informations périmées. Les informations fournies étaient à jour au moment de la publication.