Depuis 2012, Iliès Zaoui se passionne pour la robotique en travaillant sur la création d’une Intelligence Artificielle universelle capable de prendre le contrôle de tout type de robot. C’est à partir de ces recherches scientifiques qu’il fonde CONSCIENCE ROBOTICS en 2017 qui développe un système d’exploitation clé-en-main intégrant cette intelligence artificielle. Facilitant et optimisant les capacités et l’habileté des robots, cette technologie est d’abord destinée d’au marché BtoB. Mais la société projette d’étendre sa technologie innovante au secteur BtoBtoC en démocratisant la robotique au domaine domestique. Conscience Robotics, quand l’IA pénètre dans nos foyers pour nous offrir une vie plus agréable, tout simplement.

 


 

Quelle est votre vision du marché de la robotique ?

 C’est un marché en pleine effervescence. En effet, on compte de plus en plus de robots dans les entreprises et foyers. Ces robots ne possèdent aujourd’hui que peu d’intelligence et se retrouvent souvent à réaliser des séquences prédéfinies. La recherche de Conscience Robotics s’intéresse donc naturellement aux moyens de développer les capacités des robots pour les rendre intelligents et évolutifs.

 

Quelle place Conscience Robotics souhaite-t-il occuper sur ce marché de la robotique en plein essor ?  

Chez Conscience Robotics, nous avons créé un système d’exploitation unique et clé-en-main : Conscience OS. Ce dernier constitue une interface centralisée à laquelle on connecte son robot pour lui transmettre les compétences dont il a besoin au moyen d’ordres et d’actions simplifiés et rendus intelligents par l’IA. Ainsi, tout constructeur de robot peut intégrer “Conscience OS” et permettre à son robot de profiter de ses capacités au maximum. L’intelligence artificielle fournit la meilleure séquence à réaliser pour chaque ordre donné au robot.

 

 

A quoi ressemblera le robot domestique de demain et comment fonctionnera-t-il ?

Il sera humanoïde, accessible, agile et évolutif. Il pourra se déplacer, à l’image de l’homme, de façon intelligente en s’adaptant à son environnement (escalier, échelle, pente, friction du sol, vent…). Le robot humanoïde se distingue de la technologie de la “maison connectée” en ce qu’elle s’adapte aux installations existantes (interrupteurs, poignées de portes et fenêtres). Il peut alors interagir avec tout objet et donc recevoir tout type d’ordre de la part de l’homme, sur place ou à distance. L’apprentissage et le partage de la connaissance est une brique essentielle pour ces robots domestiques de demain. En effet, toute erreur de la part d’un robot fera l’objet de rétro-analyses et corrections. Chacune des corrections sera alors partagée avec l’ensemble des robots en temps réel. Nous aurons une évolution exponentielle.

 

Quelles sont vont perspectives d’évolution pour Conscience Robotics ?  

Jusqu’ici uniquement présents sur le marché BtoB, nous opérons actuellement une levée de fonds afin d’accélérer notre R&D (Recherche Et Développement) et activer notre entrée dans la robotique domestique d’ici 3 ans. Cela passe notamment par notre “Conscience Store”, un magasin de “compétences” pour robot. L’utilisateur pourra simplement “apprendre” de nouvelles compétences à son robot, par exemple “surveillance du domicile”, “Dog sitting”, “nettoyage autonome”, “rangement”, “service aux personnes âgées” ou encore “détection d’un départ d’incendie”. Dans ce sens, nous développons également une interface homme-robot de nouvelle génération afin de simplifier l’interaction avec les robots.

Ainsi, dans dix ans, nous prévoyons un changement des habitudes ménagères, nous permettant de nous concentrer sur l’essentiel.

 

Actualité de Conscience Robotics