La pandémie de Covid-19 oblige les dirigeants à tenir le choc et maintenir la trésorerie est plus que jamais l’impératif n°1. Pour parvenir à cet objectif, en ces temps de crise économique, les dépenses de fonctionnement vont être plus que jamais scrutées à la loupe. C’est tout l’objet du réseau Cosma Experts. Composé de plus de quarante entrepreneurs de grande expérience, il intervient en partenaire des entreprises pour les aider à rationaliser leurs processus d’achats et de gestion de leurs coûts de fonctionnement. Les solutions mises en œuvre sont pérennes et respectent scrupuleusement les besoins et attentes de l’entreprise en matière de niveau des prestations et services retenus. La démarche de Cosma Experts s’oppose ainsi en tout point à celle de cost killer. Rencontre avec Jean-Philippe Doussard, directeur associé.

 


Quel est le regard que portent les entreprises françaises sur le sujet de l’optimisation des dépenses de fonctionnement (production, logistique, système d’information, frais généraux, marketing, finances et ressources humaines) ?

Sur ce type de dépenses de fonctionnement, le marché français n’est pas encore mûr. Les raisons en sont multiples. Tout d’abord, l’offre de conseil en la matière est très loin d’être aussi forte que celle existante en matière d’optimisation des charges fiscales et sociales. D’autre part, contrairement à ce que l’on peut constater dans les pays anglo-saxons, les dirigeants et managers français n’ont pas encore pris totalement conscience de l’apport des consultants extérieurs dans ce domaine.

 

Cet état d’esprit existe-t-il encore aujourd’hui ?

Depuis quelques années, cette appréhension tend à disparaître. C’est notamment le cas depuis la crise économique de 2008 qui a eu un impact important sur le sujet de l’optimisation des coûts des fonctions métiers. Pour pouvoir générer des profits, il n’y a au fond que deux moyens : développer l’activité ou, en période de contraction, diminuer ses dépenses. Au vu de la crise sanitaire que nous traversons et ses répercussions économiques, ce second volet va prendre encore plus d’importance dans les mois qui viennent.

 

Quel est le niveau d’économie de coûts que l’on parvient à réaliser grâce à votre action ?

Chez Cosma Experts, nous démarrons notre étude à partir de la balance des comptes de charges, en étroite coopération avec la direction générale et/ou financière de l’entreprise qui fait appel à nos experts-métiers. C’est à partir de là que nous identifions les postes de dépenses significatifs sur lesquels nous intervenons avec pour objectif de générer des économies allant de cent mille à plusieurs millions d’euros selon la taille de l’entreprise. Cela représente en moyenne une diminution des dépenses auditées de 18 % à 20 %. Le plus souvent sont concernés les coûts de transport, de télécommunications, d’énergie, d’assurance et de parc automobile. Nous observons aussi une demande croissante pour optimiser les frais immobiliers, bancaires et financiers.  Au total, nos experts, qui possèdent 15 à 20 ans d’expérience dans leurs métiers, sont en capacité d’intervenir sur une quarantaine de postes de dépenses, car les demandes varient selon les secteurs d’activité et les clients. Les audits durent entre 2 et 6 mois à partir desquels s’ouvre la période de suivi et de contrôle qui s’étend sur 24 mois minimum. Il est également important de préciser que nous sommes entièrement rémunérés au résultat, ce qui représente pour nos clients un engagement sans prise de risque.

 

Plus que jamais, surtout en temps de crise, la trésorerie reste le nerf de la guerre de l’entreprise…


L’agilité de notre modèle constitue l’un de nos points forts. Nous nous adaptons à la culture de l’entreprise, à son environnement, à ses contraintes opérationnelles, en bref à tout son écosystème. Nous nous adaptons également à chacune des catégories de coûts. Cela nous permet d’opérer de manière optimale afin de générer rapidement des économies pérennes et responsables. Dans le contexte de crise que nous connaissons actuellement, les entreprises vont être très attentives à générer du cash dans les semaines et mois à venir.