Le confinement a accéléré la transformation numérique du secteur immobilier : c’est le 1er enseignement de l’étude (2020) réalisée par Opinion System auprès des professionnels du marché. Signature électronique, visite virtuelle, estimation gratuite à distance, avis clients… Le point avec Imad Abdallah, Chief Digital & Ventures Officer – Member of the board – Aareon AG, leader européen des solutions digitales à destination de l’industrie immobilière

 


Comment la crise sanitaire accélère-t-elle la transformation digitale du secteur de l’immobilier ?

Par principe, la relation entre bailleurs et locataires nécessite un contact récurrent et ce, tout au long du cycle de vie : recherche d’appartement, signature du contrat, éventuels problèmes une fois que l’on a emménagé, déménagement. Le Covid-19 pose de sérieux soucis à l’industrie immobilière dans la mesure où la distanciation physique a rendu le maintien de ce lien plus difficile alors qu’il est impératif de continuer à servir le client. Il lui a donc fallu se réinventer en se tournant vers d’autres moyens qui, d’ailleurs existent sous la forme de solutions numériques. Les gestionnaires immobiliers ont désormais pris totalement conscience que non seulement ces outils leur permettent de gagner en efficience et d’augmenter leur productivité, mais également qu’ils sont indispensables au fonctionnement de leur activité. Le coronavirus a agi comme un catalyseur de transformation digitale finalement.

 

Comment cela se manifeste-t-il concrètement ?

Prenons l’exemple de la gestion de la relation client. Nous mettons à disposition des locataires une application téléchargeable qu’ils vont pouvoir utiliser pour gérer l’ensemble des démarches liées à leur logement. Ils vont donc pouvoir payer leur loyer en ligne, obtenir tous les documents nécessaires aux démarches administratives, communiquer avec leur bailleur, etc. De même, si un locataire a un problème dans son appartement (réparations…), il pourra prendre rendez-vous de manière digitale avec un prestataire de services et communiquer avec lui pour lui décrire son problème, recevoir une estimation du prix, fixer le rendez-vous, etc.

 

Qu’en est-il de l’adoption de ces solutions par les locataires ?

Avant même le Covid-19, la majorité des locataires à qui cette application a été proposée ont montré tout l’intérêt qu’ils portent à cette solution.  Plus de 400 000 locataires en Europe l’utilisent ainsi quotidiennement pour télécharger leurs quittances de loyer, demander une intervention technique, ou encore payer leurs factures en ligne.

Nous avons mené une étude statistique comparant la période Covid (du 01/03/2020 au 31/07/2020) avec la même période l’année dernière : nous avons constaté une augmentation de 50% du nombre de locataires inscrits sur l’app, ainsi qu’une forte augmentation de l’utilisation globale de notre solution (paiements en ligne, réclamations ou encore téléchargements de documents). Cette utilisation, accrue pendant la période Covid, est également observable pour les plus de 60 ans qui se sont donc emparés des outils digitaux.

 

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Nous constatons une demande grandissante pour les solutions digitales de la part du secteur immobilier.

La panoplie de solutions numériques que nous mettons à disposition de nos clients va, dans ce contexte, être de plus en plus utilisée et sera encore enrichie. Nous nous préparons donc à répondre à l’augmentation de la demande et à aider nos clients à mettre en place l’ensemble des canaux digitaux, désormais indispensables au fonctionnement de l’industrie.

À titre d’exemple, nous travaillons actuellement sur des solutions de Smart Buildings en utilisant les technologies IOT. Ceci va permettre de mettre en place une surveillance intelligente des équipements critiques dans les bâtiments et réduire ainsi la fréquence des inspections techniques.

Aareon lance également une nouvelle solution d’assistant virtuel basé sur un chatbot qui va accompagner les locataires dans leur vie quotidienne, tout en permettant aux bailleurs de gagner du temps et de libérer leurs ressources.

Nous participons donc activement à dessiner le monde de l’immobilier de demain, grâce au développement de nouvelles solutions à la pointe de la technologie.