Avec la crise sanitaire du Covid-19, l’appli Urgence Docteurs a permis de soulager le SAMU. Plus de la moitié des appels sont aujourd’hui liés à des téléconsultations. Pour Thibault Launay, investisseur d’Urgence Docteur, le secteur de l’e-santé est une évidence pour éviter de saturer les services d’urgences hospitalières.

 


Urgence Docteurs : une évidence en période de crise sanitaire pour Thibault Launay

 

Dès le début de la crise sanitaire, Urgence Docteur s’est mis en « mode Covid-19 ». Entre la peur de la contagion, le report des rendez-vous non urgents ou la fermeture des cabinets médicaux, Urgence Docteurs a connu un pic de croissance des consultations à domicile et des téléconsultations. Particulièrement sollicitée durant la période d’urgence sanitaire, l’appli Urgence Docteurs a aussi mobilisé plus de médecins pour assurer une permanence des soins non programmés et pour répondre présent aux milliers de patients qui n’ont pas de médecins référents. 

Avec Urgence Docteurs, les utilisateurs peuvent obtenir un médecin à leur domicile en moins d’une heure ou une téléconsultation à tout moment peu importe où ils se trouvent. Son atout ? Proposer un médecin en fonction de la pathologie du patient. Urgence docteurs met à disposition de ses utilisateurs une équipe médicale expérimentée et composée de spécialistes (cardiologues, neurologues…).

 

L’essor de la téléconsultation

 

La pandémie du Covid-19 a aussi marqué un tournant dans la pratique de la médecine. Comme le précise Thibault Launay, le premier investisseur dans la start-up Urgence Docteur, « Aujourd’hui, la moitié de nos consultations sont en téléconsultations, l’autre moitié en visites à domicile. Avant le Covid, on faisait plus que 80 % des consultations à domicile. Ce qui s’est passé avec la période de Covid, c’est que beaucoup moins de médecins voulaient se déplacer à domicile, mais tout le monde voulait faire de la téléconsultation. Il y a avait aussi des problèmes de transport, certains médecins devant prendre le métro etc. ».

Pour les médecins qui ont continué à recevoir dans leur cabinet, c’était un vrai casse-tête pour recevoir les patients en toute sécurité et pour appliquer les gestes barrière: 

  • tout désinfecter entre deux consultations ;
  • organiser l’agenda de telle manière à ce qu’aucun patient ne se croise ;
  • retirer les jouets et les magazines dans la salle d’attente.

La téléconsultation s’est présentée comme une réelle opportunité. En effet, pour les cas où les consultations en présentiel ne sont pas nécessaires, la téléconsultation est la solution pour maintenir le lien entre le médecin et son patient. Ainsi, la pandémie du Covid-19 « nous a permis de développer surtout l’aspect téléconsultation », explique Thibault Launay. L’objectif pour la start-up est « de réussir à avoir une croissance de l’ordre de 10 à 15 % par mois. Il y a bien sûr des effets saisonniers. En été, les gens sont moins malades que l’hiver. Aujourd’hui, on a fait plus de 100 % de croissance en un an. L’objectif c’est d’arriver à garder ce cap et chaque année faire + 50 à + 100 %  de croissance, mais également de se développer dans plusieurs pays » confie l’investisseur. 

 

Rencontre entre Thibault Launay, business développeur et Urgence Docteurs, appli à fort potentiel

 

Associé à Romain Girbal, Thibault Launay cherche à soutenir de jeunes entrepreneurs. Lui et son associé connaissent le fondateur de la start-up, Mike Meimoun, depuis que ce dernier a 16 ans. Ce jeune entrepreneur n’est pas à son coup d’essai : à 16 ans, il lance Mixtr, une appli musicale, qu’il revendra à l’aube de ses 18 ans. 

Quand, en 2017, Mike Meimoum se lance dans l’aventure Urgence Docteurs, Thibault Launay, avec son associé, devient le premier investisseur de la société. Il confie : « J’ai lancé ma première boîte très jeune quand j’avais 21-22 ans. Je me suis un peu reconnu en lui. C’est un investissement, mais c’est en même temps aider d’autres jeunes entrepreneurs ».

Après une pénible expérience avec SOS Médecins,  le fondateur de l’application voulait en finir avec la longueur de l’attente téléphonique et l’impossibilité de connaître l’heure d’arrivée d’un médecin. Comme le dit si bien Thibault Launay, « Mike Meimoum voulait créer le Uber des docteurs et qu’en quelques clics il soit possible d’avoir un médecin à domicile ». Avec Urgence Docteurs, « tout est géolocalisé. On sélectionne le médecin le plus proche du domicile et on sait que c’est un tarif fixe. Ça évite les mauvaises surprises. »

 

Le quotidien de Thibault Launay en tant que business developer

 

Chez Urgence Docteurs, Thibault Launay est très actif sur tout ce qui est lié aux levées de fonds, au business développement et à la stratégie de développement. Comme un médecin, il ausculte : « Est-ce qu’on va investir l’argent dans le produit et donc recruter des développeurs pour une avoir application qui fonctionne parfaitement et avec des nouvelles fonctionnalités ? Est-ce qu’on va investir dans le marketing ? Si oui, quel type de marketing ? Est-ce qu’on veut passer à la télé, à la radio, sur Instagram, sur Snapchat, sur Facebook ? Est-ce qu’on recrute des commerciaux ? Mon rôle concerne toute la stratégie business développement. Comment dépenser l’argent intelligemment ? Comment croître ? Est-ce qu’on se concentre sur Paris, sur d’autres villes ?  Est-ce qu’on se concentre sur la France ? Est-ce qu’on ouvre à d’autres pays ? etc. » Au delà de la recherche de financements, Thibault Launay doit donc également savoir comment dépenser les fonds pour faire éclore le potentiel de la start-up. 

Uniquement disponible à Paris à ses débuts, l’appli Urgence Docteurs couvre aujourd’hui les 10 plus grandes villes de France et vient d’ouvrir en Suisse et en Belgique. En soutenant l’application, Thibault Launay aspire à faciliter l’accès aux soins à domicile.

La crise sanitaire et la pandémie du Covid-19 ont profondément changé nos habitudes en matière de suivi médical : la téléconsultation est la solution pour répondre rapidement aux inquiétudes des patients. En investissant dans l’appli Urgence Docteurs, Thibault Launay devient un acteur important du secteur de la e-santé. Une belle opportunité pour celui qui considère “qu’être entrepreneur, c’est un peu comme être un médecin généraliste du business ».

 

<<< À lire également : 9 Leçons À Tirer Des Sciences Cérébrales, Par La Docteur Melina Uncapher >>>