Experte en sécurité, la société REDOPUS apporte sa précieuse expertise à de nombreuses grandes entreprises issues de différents secteurs d’activité. Grâce à son savoir-faire, l’entreprise souhaite ouvrir l’an prochain une école de formation pour transmettre ses compétences en matière de sécurité informatique, à de nouvelles générations. Interview avec Houari Boukhari, l’un des dirigeants de la société.

 

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre entreprise REDOPUS ?

Nous sommes trois fondateurs experts dans le domaine de la sécurité à avoir lancé ce projet en 2017. La société compte à ce jour 60 collaborateurs.
REDOPUS est une entreprise de conseil spécialisée en sécurité informatique.
Notre activité est articulée autour du consulting, nous proposons des compétences pointues à nos clients sous forme de régie. En parallèle, nous développons la branche Service, en charge de toutes les prestations gérées de bout en bout par notre direction technique ; audits, études, implémentations, support et infogérances.

 

REDOPUS 

 

Vos clients justement, qui sont-ils ?

Nos clients sont principalement des entreprises du CAC 40 et de très grandes sociétés. Nous travaillons, notamment, avec Accor (All), la RATP, plusieurs filiales de la BNP, ou encore la Banque de France.
En effet, celles-ci sont davantage sensibilisées sur ces sujets de par leur envergure.

 

À partir de quel constat avez-vous décidé de lancer cette entreprise spécialisée en sécurité informatique ?

Auparavant, nous étions consultants, à chaque mission chez un client, nous constations que celui-ci nous sollicitait de nouveau pour d’autres projets, nous sommes donc venus à la conclusion qu’il était compliqué pour les clients de trouver des expertises sur ce segment du marché.
Nous y avons vu une opportunité afin d’établir une offre répondant à ces besoins.

 

Il existe aujourd’hui de plus en plus d’enjeux autour de la sécurité informatique. Pouvez-vous nous en dire plus ?

De nos jours, il existe de plus en plus d’offres digitales. Qui dit digitalisation, dit besoin de sécurisation. En effet, le business repose de plus en plus sur les outils digitaux, d’où l’intérêt de les sécuriser.
La moindre attaque ou panne informatique peut avoir de graves conséquences. Dans le cas d’un de nos clients du secteur du transport, un dysfonctionnement informatique peut entraîner une immobilisation des bus à quai. Cela est une catastrophe pour la population active qui ne peut pas se déplacer pour aller travailler. La sécurité est donc essentielle.
Durant le premier confinement, la demande s’est faite de plus en plus forte, nous avons eu une croissance de 70 %. Cela s’explique par l’utilisation accrue d’outils digitaux et d’outils collaboratifs.
Nous avons été en mesure de répondre à cette demande en apportant notre expertise en pleine période de crise, notamment pour les entreprises qui avaient recours massivement au télétravail.

Plus globalement, comment vous démarquez-vous sur ce marché d’activité ?

Nous nous démarquons grâce à notre expertise pointue. Nous arrivons à identifier et proposer rapidement les solutions qui sécuriseront les outils de demain.
Nous avons à cœur de développer le potentiel de nos collaborateurs via un suivi professionnel de proximité. Ainsi, ils développent de solides compétences nous permettant de nous différencier auprès de nos clients.
L’innovation et la formation sont deux éléments clés dans l’ADN de notre société.

 

REDOPUS 

 

La formation, c’est-à-dire ?

Fort de plusieurs années d’expertise, l’entreprise souhaite désormais transmettre son savoir aux nouvelles générations dans le domaine de la sécurité informatique.
Notre but est de créer une école qui proposera des diplômes de Bac +3 à Bac + 5, reconnus par l’État. Aujourd’hui, nous avons vraiment cette envie d’apporter notre savoir-faire à de jeunes étudiants qui souhaiteraient devenir experts dans ce domaine.
Nous travaillons d’arrache-pied pour concrétiser ce projet, nous prévoyons une ouverture pour l’année 2022. 

 

REDOPUS 

 

Pour suivre REDOPUS