Partir de rien et réussir, c’est possible. Au gré d’un parcours rude en obstacles, l’entrepreneur Éric Béhanzin en est l’exemple parfait. Auteur de “12 jours”, un ouvrage qui allie méthode business et quête de sens, il accompagne depuis 2015 les entrepreneurs qui souhaitent se développer et créer une entreprise prospère.

C’est l’histoire d’une ascension fulgu- rante. Battu par son père pendant toute son enfance, Éric Béhanzin se retrouve mis à la porte à l’âge de 19 ans. En 2002, après son service militaire, il se lance dans la musique en tant que chanteur professionnel, à l‘âge de 26 ans. Ayant toujours eu la fibre de l’enseignement, Eric décide alors d’ouvrir sa propre école de chant. Mais très vite, les revenus diminuent et le jeune artiste se retrouve sans domicile fixe. Se faisant héberger comme il le pouvait, il bénéficie de l’aide des Restos du Cœur. « J’en ai retenu une leçon fondamentale. Je me suis juré que je ne referai pas une année dans cet endroit. Je méritais mieux », explique Éric Béhanzin. En 2009, la structure du jeune entrepreneur évolue et il décide de passer à l’étape supérieure. « Je me suis rendu compte qu’il y avait trop de choses que je ne savais pas. J’ai donc commencé à me former en marketing, et en tout ce qui était lié à l’entrepreneuriat de manière globale ». En 2016, il digitalise son entreprise. « Cette même année, je me rends compte que ma passion pour la musique diminue à mesure que ma passion pour l’entrepreneuriat augmente ». Le professeur de chant décide donc de se réinventer et se lance dans l’accompagnement des entrepreneurs.

“12 jours”, et le début d’une success story entrepreneuriale

Un business model bien pensé, et Éric Béhanzin se retrouve à passer de 45 000€ de chiffre d’affaires à un mil- lion en quelques mois seulement. « À ce moment-là, quelque chose s’est passé et a changé ma vie. Je savais que j’avais beaucoup à donner aux autres », explique t-il. Il décide alors d’écrire un livre. Écrire, oui, mais dans un contexte particulier. Eric prend la décision de suivre un jeûne sec pendant 12 jours, dans une maison perdue dans la campagne picarde. Dans son livre, qu’il appelle « 12 jours », il évoque les 12 principes qui permettent d’avoir une entreprise prospère. « J’ai décidé de séparer ce livre en deux. Sur les pages de gauche, je parle des méthodes pour forger son business d’une manière logique et rationnelle, et j’utilise les pages de droite comme journal de bord ». Sur les pages de droite, il raconte son histoire personnelle et les raisons qui l’ont poussé à faire ce jeûne sec. Après peurs paniques et burn outs, il finit par boucler son livre et repart plus vivant que jamais. « Je me suis rendu compte que l’on cherche tou- jours à l’extérieur alors que l’on a déjà tout à l’intérieur. Je décide alors que plus rien ne m’empêchera d’accomplir ce que j’ai envie d’accomplir ».

 

Aider les entrepreneurs dans leur quête de sens

Après avoir remporté le prix de confé- rencier international numéro un aux États-Unis et partagé la scène avec des célébrités comme Mel Gibson, MIchael Douglas ou Steve Wozniak, il s’étend à l’international en fondant un groupe de 4 entreprises en Europe. Il s’implante au Luxembourg puis en Suisse et déve- loppe son internationalisation, formant une clientèle du monde entier à bâtir et développer son entreprise. « En 2020, arrive le confinement et je me rends

compte que j’ai fait beaucoup de choses, mais je n’ai rien fait pour mon pays ». Face à ce constat, l’entrepreneur tricolore démé- nage au cœur de Paris et prend la décision de se foca- liser sur le marché français. Au lieu de fermer ses activités, il aide ses clients à traverser la crise écono- mique en communiquant massivement et en investissant. Il était essentiel pour lui que les entreprises se réinventent sans attendre. Une stratégie qui fonc- tionne puisque les résultats suivent et s’affichent encore meilleurs qu’avant la crise. À travers du conseil en stratégies commerciales, Guérard Partners permet aux entreprises de percer leur marché et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Pour ce faire, Éric Béhanzin ne se base pas sur les qualifications ou les diplômes de ses entrepreneurs. Il va chercher dans les dimensions humaines.

La première étape, selon lui, est de lire son livre 12 Jours sur son site 12jours.fr