La fintech ne cesse d’innover, et pour optimiser les performances de leurs ventes en ligne, les grands e-commerçants peuvent aujourd’hui s’équiper de solutions de paiement en ligne spécialement adaptées.

 

Pour un commerçant en ligne, chaque paiement compte. Il en va de son chiffre d’affaires et de la fidélisation de ses clients. Une mauvaise expérience de paiement peut être synonyme d’abandon définitif, et d’un mauvais avis client. Que l’on soit un acteur du e-commerce, une enseigne, une marketplace, ou que l’on appartienne à un réseau de franchisés, une solution de paiement en ligne adaptée permet d’optimiser ses performances. C’est un moyen de lutter contre la fraude, d’accepter les paiements, et d’améliorer la conversion.

 

Solution de paiement en ligne : un moyen de lutter contre la fraude

Un doute sur la sécurité au moment d’arriver sur la page de paiement ne pardonne pas au e-commerçant. C’est la principale raison pour laquelle les personnes renoncent à un achat en ligne au moment de payer. La solution de paiement en ligne Dalenys, entité de Natixis Payments, filiale du Groupe BPCE est particulièrement sûre, notamment du fait de son rattachement au 2e groupe bancaire en France et 1er émetteur Visa en Europe continentale.

 

Solution de paiement en ligne : un moyen d’accepter les paiements

Le paiement en ligne est toujours un moment délicat : un consommateur sur deux a déjà abandonné un achat digitalisé au moment de payer. Les processus lents sont également mal supportés. Pour une expérience de paiement sans accroc, en toute circonstance, l’expertise doit être constante, à la fois au moment de l’acceptation, de l’acquisition, et de l’émission de cartes.

Mais un niveau de sécurisation trop contraignant peut être dissuasif…De là l’importance de trouver un juste milieu, et d’avoir des outils adaptés à la demande des consommateurs.

 

Une solution de paiement en ligne pour améliorer la conversion

Selon la dernière étude de Dalenys « Les Français et le e-commerce », réalisée avec OpinionWay les 18 et 19 août derniers, une grande majorité des Français a adopté le e-commerce :

  • 3 consommateurs sur 4 vont régulièrement sur des sites de e-commerce (recherches et achat).
  • toujours selon la même enquête, 38 % ont un parcours entièrement digitalisé (recherches et achats en ligne).
  • enfin, 36 % des personnes font d’abord leurs recherches et ligne, pour ensuite aller acheter en magasin.

De nouvelles pratiques voient le jour comme l’e-reservation, le click and collect, le ship from store (où la livraison à domicile ou en click & collect d’un produit manquant est initiée en magasin), l’order-in-store…

Dans ce contexte, les solutions en ligne doivent évoluer pour accompagner les e-commerces et les clients dans ces nouveaux modes de consommation, et améliorer la conversion.

Par exemple, la page de paiement doit être adaptée au smartphone, faute de quoi certains abandonnent leur parcours d’achat : 58 % des personnes interrogées ont renoncé pour cette raison. Par ailleurs, il est important que l’interface de programmation d’application (API) et la plateforme puissent offrir toutes les fonctionnalités dont le commerçant en ligne a besoin.

La fintech Danelys, spécialiste des paiement en ligne, et particulièrement attentive à ces changements sociétaux, a été choisie par les plus grands noms du e-commerce.