La 9eme édition du congrès Big Data Paris s’ouvre dans un contexte de remise en question des modèles de développement big data en place, laissant apparaître des questionnements de fond de la part des porteurs de projets big data et de leurs partenaires sur le « mieux faire ». 

 
En 2020, le big data entre dans l’âge de raison


Le passage à l’industrialisation des premiers cas d’usages et l’arrivée à maturité de la filière big data entraînent les organisations dans une toute nouvelle ère : « alors que pendant plusieurs années le défi premier des entreprises portait sur « Comment apprivoiser et créer de la valeur autour de sa donnée », nous observons que les décideurs se recentrent sur des défis humains, organisationnels et de confiance », analyse Clémence Simmelide, Directrice des conférences Big Data Paris. Témoin des évolutions du secteur ces dernières années, elle explique : « c’est une vraie révolution pour la filière, qui, en allant au-delà de l’approche projet et technologique, cherche à investir et porter une réelle vision autour de la place que doivent avoir leurs données pour leurs entreprises, mais également pour leurs utilisateurs et, la société dans laquelle leurs organisations évoluent ».
 
Une prise de hauteur, à l’aube de cette nouvelle décennie, qui amène les organisations à se recentrer sur les fondamentaux du big data, en orientant leurs feuilles de route sur 3 enjeux clés :

  • une culture de la donnée portée et partagée par tous
  • une gouvernance de la donnée favorisant l’empowerment et la collaboration des métiers
  • et enfin, une donnée de qualité, traitée de manière transparente, dans le respect de principes éthiques

 
Si jusqu’alors, comme le souligne Aurélie JEAN, docteur en sciences et entrepreneur, « nous avons vécu une déconnexion des sciences dures et des sciences humaines », la filière big data semble à n’en plus douter, « bien décidée à faire se rencontrer enjeux business, sociétaux et éthiques », analyse Clémence Simmelide.
 
C’est donc sur ce point charnière de l’histoire que s’apprête à s’ouvrir l’édition 2020 du Congrès Big Data Paris, qui se révèle déjà comme le nouveau sommet de toute une économie.

« La dernière décennie nous l’a démontré, le big data dessine à une échelle inédite une nouvelle société. En qualité de porte-voix de cet écosystème, nous souhaitons réunir et fédérer, dans un espace de discussion ouvert et constructif, l’ensemble des parties prenantes de la filière autour d’une ambition commune : dessiner demain différemment et en toute conscience », conclut Clémence Simmelide.

Avec plus de 18 000 visiteurs attendus, près de 300 partenaires, pas moins de 300 conférences et ateliers planifiés, réunissant l’ensemble de l’écosystème européen du big data sous un même toit, Big Data Paris 2020 s’impose, cette fois encore, comme le théâtre d’un monde en pleine mutation.  Ce rendez-vous unique, qui ouvre une nouvelle décennie s’annonce ainsi plus « Big » et observé que jamais !

 

Gouvernance, éthique et marché global … quelques chiffres clés du big data

  • D’après une étude rapportée par le cabinet Keyrus, le sujet de la gouvernance est devenu plus important qu’il y a dix ans pour 90% des entreprises. Parmi les sondés de cette même étude, 65% déclarent avoir déjà lancé un programme de data gouvernance (1).
  • Des citoyens plus concernés… 70% des Français se disent aujourd’hui plus sensibles aux problématiques de protection des données
  • 37% : estimation du taux de croissance annuelle des dépenses consacrées par les entreprises aux systèmes cognitifs et d’IA sur la période 2017-20223

Sources :

(1) Infographie « Les tendances de la data gouvernance », mai 2019, Keyrus

(2) Selon un sondage IFOP réalisé en avril 2019 sur 1000 personnes

(3) IDC et Worldwide Semiannual Big Data and Analytics Spending Guide

 

 

Parmi les speakers et grands témoins de cette édition 2020, un invité d’exception…

Christopher WYLIE

Data Scientist et lanceur d’alerte dans l’affaire Cambridge Analytica

 
Reconnu comme l’une des 100 personnes les plus influentes au monde par le TIMES Magazine, Christopher Wylie s’engage pour la mise en place d’une plus grande transparence dans la construction des modèles algorithmiques et une responsabilisation des acteurs de notre économie numérique.
 
A cette occasion le spécialiste reviendra sur l’un des plus grands scandales liés à la protection des données de cette dernière décennie. Si l’affaire a été révélée en 2018, le cas Cambridge Analytica est plus que jamais au cœur de l’actualité et au centre des préoccupations citoyennes et de l’attention des organisations. L’édition 2020 de Big Data Paris, qui signe définitivement l’âge de raison du Big Data avec comme thématique phare la protection des données, annonce ainsi l’opportunité pour tous les acteurs de la filière d’aborder le défi majeur de gestion intelligente des données.

 

Ouvrons ensemble la réflexion sur les technologies de demain

Réservez votre pass ici

 

 

A propos de BIG DATA PARIS

BIG DATA PARIS est le rendez-vous incontournable pour tous ceux qui souhaitent faire de leurs données un véritable levier de croissance pour leur entreprise. Il donne aux professionnels une occasion de s’informer, de benchmarker et d’échanger sur le marché en pleine expansion des Big Data. La précédente édition du congrès BIG DATA PARIS a accueilli plus de 16 500 participants.

Plus d’infos : www.bigdataparis.com