« The next big thing. » Pour les spécialistes du marketing, les journalistes et les investisseurs, la chose est entendue. Deux nouvelles étoiles montantes des réseaux sociaux sont en train d’apparaître dans leurs radars.

Leurs noms ? TikTok (ex Musica.ly), un service de courtes vidéos musicales qui cartonne auprès des ados, et Discord, une plateforme de messagerie très populaire auprès de plus de 1 milliard de joueurs en ligne.

Quelques chiffres pour s’en convaincre. Selon le Digital Report 2019 réalisé par We Are Social et Hootsuite, l’intérêt mondial pour TikTok a considérablement augmenté au cours de l’année écoulée. Le succès de la plateforme est désormais comparable à celui de Snapchat. Le rapport cite SensorTower, pour qui TikTok compte 188 millions de nouveaux utilisateurs au cours des trois premiers mois 2019, classée comme l’application la plus performante du store d’apps iOS d’Apple pour le premier trimestre 2019.

Enfin, selon App Annie, TikTok se classe au quatrième rang des applications les plus téléchargées au monde dans les stores iOS et Google Play au premier trimestre

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs actifs et plus d’un milliard de téléchargements, TikTok se situe désormais derrière Facebook, Messenger et WhatsApp, mais avant Instagram.

Pas mal pour une appli de partage de clips vidéo lancée en septembre 2016 en Asie mais dont le vrai décollage a eu lieu en novembre 2017 avec le rachat de Musical.ly pour près d’un milliard de dollars. Le 2 août 2018, l’entreprise a fusionné les deux applications, tout en conservant le nom de TikTok

L’autre étoile filante des réseaux sociaux est Discord. L’appli fait actuellement son apparition dans le classement des plateformes sociales les plus actives dans le monde, avec déjà plus 250 millions d’utilisateurs actifs.

Discord est un service de messagerie très populaire auprès de plus de 1 milliard de joueurs en ligne, ce qui en fait une plateforme intéressante à suivre pour les marques.

Ce service de VoIP gratuit est né dans la tête de Jason Citron, entrepreneur et développeur américain qui, dès ses débuts, a cherché à faciliter la communication des joueurs.
Dès janvier 2016, la start-up lève 20 millions de dollars lors du franchissement du seuil de trois millions d’utilisateurs.
À mi-chemin entre un réseau social, une salle de chat et une plateforme de gaming, Discord réinstalle au centre du web le concept de communauté semi-privée. La plateforme remet au goût du jour les bonnes pratiques des réseaux avec des conversations organisées, faciles à suivre et modérées. Les utilisateurs peuvent créer des espaces de discussion généraux divisés en plusieurs sous-canaux. En France, des stars du net, telles que Squeezie, gèrent sur Discord un serveur qui leur permet d’annoncer leurs  prochaines parties en live, de promouvoir ses vidéos YouTube ou bien encore

À ce titre, Discord devrait vite devenir le chouchou des annonceurs et des marques.
Même Mark Zuckerberg en est convaincu : « Aujourd’hui, nous constatons déjà que les messages privés, les histoires éphémères et les petits groupes sont de loin les domaines de communication en ligne qui connaissent la croissance la plus rapide », a-t-il expliqué alors que l’un des projets en cours serait la fusion de Messenger, WhatApp et Instagram. 

Les fondateurs de Discord boivent du petit-lait !