Talkspirit, plateforme collaborative made in France pour les PME, atteint le haut du classement sur GetApp, un des sites leaders de l’évaluation et de la comparaison de logiciels. Une première pour une solution française.

Vous travaillez sur Slack, envoyez des fichiers via WeTransfer, partagez un Google Drive avec vos collègues, etc. Mais vous ne savez sûrement pas qu’il existe des solutions “made in France” pour faciliter le travail collaboratif. Forbes France vous a déjà parlé de Smash, alternative à WeTransfer pour l’envoi de fichiers volumineux, ou de Klaxoon, outils permettant d’être plus productif. Il faut aussi désormais compter sur Talkspirit. 


GetApp, site de comparaison de logiciels mondialement reconnu appartenant au groupe américain Gartner, vient de placer Talkspirit, sur le podium mondial de ses évaluations dans deux catégories : la FinTech française termine à la première place de la catégorie “instant messaging and chat” et à la seconde de “remote work”. 

Autofinancée depuis ses débuts, Talkspirit accompagne la transformation digitale des organisations avec des solutions logicielles depuis 2004. Ses équipes sont réparties dans deux villes clés de la French Tech : Paris et Montpellier. Destinée aux entreprises (PME et ETI), aux associations et aux administrations, et employant une vingtaine de collaborateurs, la solution Talkspirit fédère sur une même et unique plateforme des fonctionnalités sociales et collaboratives clés (chat, visioconférence, groupes, partage de fichiers, co-édition et versioning de documents, etc.) pour fluidifier la circulation de l’information en interne et de rendre le travail à plusieurs plus efficace au sein de ces organisations.

Pour Philippe Pinault, co-fondateur et PDG de Talkspirit, ce résultat n’est pas dû au hasard : “Sur le marché des outils collaboratifs, la concurrence est féroce et c’est une des premières fois qu’un éditeur français parvient à cette place. Donc forcément, cela a une saveur particulière. Ces distinctions récompensent les efforts consentis ces dernières années par toute l’équipe pour hisser Talkspirit au niveau (et même devant) les mastodontes du secteur, au plus près des besoins clients.”.

Une reconnaissance qui va pouvoir inspirer de nombreux éditeurs de logiciels français qui, comme Talkspirit, sont souvent dans l’ombre des acteurs américains dont la force de frappe marketing est incomparable (comme Teams, la messagerie d’équipe de Microsoft, GSuite, la suite d’outils collaboratifs de Google, Slack la success-story du moment ou Mattermost, un autre acteur de ce marché en open source).

2020, bien que mouvementée, a été une année de résistance pour Talkspirit. La refonte complète de l’interface en début d’année a rendu l’usage du tchat encore plus facile et intuitif qu’auparavant, avec la possibilité d’y partager à la fois du texte, de l’image, des GIFs, de la vidéo ou encore des emojis  pour une communication fluide, rapide et animée. Le télétravail forcé lié au COVID a accéléré la transformation des modes de travail dans les entreprises, avec des fonctionnalités qui ont connu un boom retentissant pendant le confinement (Talkspirit a constaté un usage x10 pour le tchat, x30 pour la visio).

Pour 2022, la petite entreprise française prévoit de nouvelles options autour de la visioconférence : passer de 8 à 25 participants en simultané, programmation et enregistrement de réunion… Mais aussi de nouvelles fonctionnalités pour la suite bureautique collaborative (OfficeNow) : historique des versions, notification de collaborateurs, comparaison de fichiers… ainsi que la refonte des applications mobiles pour améliorer encore l’expérience utilisateur.