L’ESSENTIEL DE LA TECH : Retrouvez chaque mercredi des informations sur le secteur des nouvelles technologies. 

L’INFO ➡ Scaleway, deuxième acteur du cloud français derrière OVHCloud, a annoncé en début de semaine se retirer du projet de métacloud européen Gaia-X. Une première défection qui montre à quel point tous les acteurs de l’hébergement en Europe ne sont pas tous sur la même longueur d’onde dès qu’il s’agit de définir ce qu’est le “cloud de confiance”. Alors que Gaia-X était déjà pointé du doigt pour le fait d’avoir invité des géants de la tech extra-européens à la table des décisions du projet, Scaleway a confirmé ne pas renouveler son adhésion (45 000 euros) à cause d’un “paradoxe de polarisation ayant pour conséquence de renforcer le statu quo, c’est-à-dire une concurrence déséquilibrée”.

 

LE CHIFFRE ➡ 81%, c’est la baisse générale des profits du géant de l’e-commerce chinois Alibaba enregistrée pour l’année 2021. Une année catastrophique due au ralentissement de la croissance chinoise depuis l’été dernier, mais aussi et surtout, à cause des sanctions à répétition du régulateur chinois envers les géants technologiques du pays. Le 13 juillet dernier, le gouvernement de l’empire du milieu avait imposé un accord de respect des lois antitrust chinoises, signé par 33 entreprises technologiques dont Alibaba, Tencent, Baidu, Bytedance ou encore Huawei. D’après une étude du cabinet eMarketer, Alibaba ne contrôlerait plus que 47,1% du marché des ventes en ligne en Chine, contre 78% en 2015. 

 

<<< À lire également : How China’s Antitrust And Monopoly Probe Will Disrupt Tech Titans In Retail >>>