L’année 2020 sera celle de la tech, majoritairement pour la concrétisation des technologies d’intelligence artificielle et de la transition digitale des entreprises. L’IA va décoller dans tous les secteurs car elle est désormais accessible à tous. 

Si les premiers à adopter des projets d’IA à grande échelle étaient les suspects habituels que sont Google, Amazon, Microsoft et IBM, en 2020, nous nous attendons à une plus grande adoption par les entreprises non technologiques et les PME sur divers marchés, des secteurs des services publics comme la gestion des déchets aux assurances et à la gestion des services de terrain comme les télécommunications. 


Ne pas suivre cette tendance, c’est rater l’occasion d’accroître sa productivité, son efficacité opérationnelle, sa part de marché et, en fin de compte, ses revenus. Il n’y a pas si longtemps, les technologies d’automatisation telles que l’IA et le RPA (Robot Process Automation) semblaient encore floues pour le monde des affaires. Mais elles se sont rapidement démocratisées et concrétisées, de sorte que les entreprises seront plus agressives en 2020 dans l’adoption de ces technologies et dans leurs applications à des problèmes opérationnels concrets, en production, afin d’éviter d’être devancées par la concurrence. Les entreprises qui n’adoptent pas ces technologies prennent le risque de se retrouver à la traîne. 

Les grands cabinets de consulting tels que Gartner et Forrester témoignent de cette tendance tech, faisant des technologies de pointe que sont les réseaux de neurones, la 5G, et surtout la Computer Vision des technologies incontournables pour 2020, d’autant plus qu’elles sont désormais disponibles et accessibles à tous.

En effet, le matériel tech devient plus petit et plus puissant, ce qui rend possible le déploiement “edge”, où en périphérie et permet de nouveaux cas d’usage pour les entreprises. Les chercheurs s’efforcent de trouver de nouvelles techniques pour réduire la taille des réseaux de neurones afin de leur permettre de fonctionner plus rapidement ou sur des appareils plus petits. Des fabricants de puces comme Intel ou NVIDIA fabriquent des puces plus petites et moins coûteuses spécialisées dans l’IA. En 2020, la prochaine génération de puces sera capable de gérer des réseaux plus puissants afin de résoudre des problèmes plus complexes, comme par exemple les puces Intel Keem Bay qui seront dix fois plus puissantes que les puces actuelles.

En 2019, le RPA a été adoptée à grande échelle, rendant possible l’automatisation des “processus métier” (en apprenant comment les humains effectuent des tâches sur leurs ordinateurs). Elle a ainsi aidé les entreprises à mener la transition digitale de leurs opérations internes (dans les services administratifs, commerciaux ou de marketing). En 2020, c’est l’Automatisation Visuelle qui sera adoptée à grande échelle pour aider les entreprises à entamer la transition digitale de leurs opérations sur le terrain, les “processus de terrain” (comme le tri des déchets, le contrôle qualité, l’audit technique etc.) qui, eux, se déroulent dans le monde réel.

Nous prévoyons qu’en 2020, les dirigeants de diverses industries mettront en œuvre la Computer Vision dans leurs processus métiers afin de se positionner dans leur secteur ou de combler l’écart avec les leaders de l’industrie. Grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la Computer Vision, “99%” des entreprises peuvent commencer à récolter les bénéfices qui n’étaient auparavant accessibles qu’aux grandes entreprises technologiques.


<<< À lire également : EdTech : Les Pépites Des Plateformes en France >>>