Les consoles next-gen seront bientôt dans les bacs, avec toujours les mêmes concurrentes : la Xbox Series X/S et la PlayStation 5 sortiront toutes deux à la mi-novembre. 

La PS4 et la Xbox One sont sorties il y a déjà sept ans. Depuis, nous avons eu une mise à jour de milieu de cycle des consoles, les deux systèmes ont été mis à jour, mais il est temps de se tourner vers la nouveauté, d’autant plus que la PS5 et Xbox X auront toutes deux de nombreux jeux rétrocompatibles.

Aucune des deux consoles n’est objectivement meilleure que l’autre, mais chacune a sa liste de pour et de contre. Nous allons donc examiner les avantages d’acheter une PlayStation 5 par rapport à une Xbox Series X.

 

1. Les exclusivités

La première raison d’acheter une PlayStation 5 : les jeux vidéo eux-mêmes. En particulier, les jeux vidéo auxquels vous ne pouvez pas jouer ailleurs.

Cela dépend évidemment des jeux dont vous êtes fan, mais dans l’ensemble, Sony a toujours eu les meilleures exclusivités. Cela pourrait commencer à changer grâce à l’acquisition par Microsoft de nombreux développeurs, dont le fabricant de Skyrim, Bethesda. Tous ces nouveaux studios signifient que de plus en plus de contenus variés sont sur le point d’arriver sur les Xbox Series X.

Mais ces jeux sortiront également sur PC, généralement en même temps que la sortie sur Xbox. Par ailleurs, de nombreux jeux de la Xbox Series X sortiront également sur Xbox One, même s’ils ne seront évidemment pas aussi beaux et chargeront plus lentement.

En attendant, Sony a de véritables exclusivités sur PlayStation. Certes, certaines d’entre elles sortiront également sur PS4, mais il ne fait aucun doute que toutes les exclusivités de Sony sortiront avant tout sur PS5. La pépite du lancement est le remake de Demon’s Souls, qui ne sortira que sur PlayStation 5.

La stratégie de Sony semble toutefois être en train de changer. Horizon Zero Dawn est sorti récemment sur PC, tout comme Death Stranding. Mais ce sont, pour l’instant, des exceptions à la règle. Ils ne sortent pas non plus simultanément sur console et PC.

Ainsi, si vous voulez jouer à Spider-Man : Miles Morales, Horizon II : Forbidden West, Demon’s Souls Remake ou Ratchet & Clank : Rift Apart, vous aurez besoin d’une PlayStation 5. Mais si vous voulez jouer aux exclusivités de la Xbox Series X, vous pouvez également y jouer sur PC. Dans certains cas, avec un abonnement Xbox Game Pass, vous pouvez même passer du PC et de la console et simplement connecter une manette de jeu Xbox à votre téléphone (au passage, cet argument est ironiquement aussi en faveur de la plateforme Xbox).

Le fait est que la PS5 garde précieusement ses exclusivités (dont certaines seront également disponibles sur PS4) en fait un système plus incontournable que la Xbox Series X.


2. La manette sans fil DualSense

Au dire de tous ceux qui ont pu la tester, la manette sans fil DualSense est un véritable bijou next-gen.

La rétroaction haptique avancée semble remarquable, ajoutant une véritable immersion aux jeux. Toutes les annonces concernant le portage d’un jeu sur la prochaine génération soulignent à quel point le DualSense est cool et comment il change l’expérience de jeu.

Du côté de Microsoft, pas d’équivalent, même quand il s’agit de la nouvelle manette de la Xbox Series X, qui est sans doute très efficace, mais pas aussi révolutionnaire.


3. Pas de PS5 « Series S »

La Xbox Series S (moins puissante et sans lecteur de disque) a du sens pour les joueurs ayant un budget limité, mais elle a aussi un défaut flagrant : elle va constituer un goulot d’étranglement pour les développeurs. Le système de Smart Delivery (qui permet d’acheter un jeu pour Xbox One et d’obtenir une version pour Xbox Series X) résoud certes un peu le problème, puisque les développeurs peuvent créer deux versions d’un jeu qui fonctionnent à une résolution et une fidélité graphique plus faibles sur la Series S, avec une empreinte d’installation plus petite également. Mais quelles conséquences cela va-t-il avoir pour les studios tiers ?

Les développeurs vont-ils devoir se concentrer davantage sur le développement d’une solution unique ? Certains pourraient le faire. Et cela pourrait signifier que les jeux seront développés en tenant compte des spécifications les plus basses, et donc que la Xbox Series X ne profitera pas toujours de toute cette puissance. Cela reste du domaine de l’hypothétique, mais, là encore, même les développeurs de jeux mettent en garde contre Microsoft.

La PS5 compte également deux versions, mais elles sont identiques en tout point, à part l’absence de lecteur de disque pour la moins chère. L’absence de PS5 lite signifie zéro problème de goulots d’étranglement pour les développeurs, qui pourront développer une seule spécification au lieu de deux.


4. Le nouveau Tempest Engine

Outre la manette DualSense, nous avons beaucoup entendu parler de l’excellent nouveau son 3D de la PlayStation 5. Le nouveau Tempest Audio Engine va véritablement améliorer le son dans les jeux, en créant un audio 3D réaliste.

Plus votre casque ou votre système de son surround sera performant, plus votre nouvelle PS5 profitera à vos jeux. C’est comme les graphiques : si vous n’avez pas une belle télévision ou un bon écran, vous ne bénéficierez pas des meilleurs graphismes. Mais avec un grand écran, ces derniers prennent vie.

Les nouvelles capacités audio 3D de la PS5 devraient en faire la console la plus performante du marché, et la qualité sonore de vos jeux (et autres médias) sera plus optimale que jamais.


5. Le prix (pour la Digital Edition)

La PS5 et la Xbox Series X coûteront toutes deux 499 €. La Xbox Series S est quant à elle bien moins chère, avec un prix affiché à seulement 299 €.

Mais le point fort de Microsoft pourrait bien être la PlayStation 5 Digital Edition, qui coûtera 399 €. Certes, c’est plus que la Xbox Series S, mais il s’agit d’une console aussi puissante que la PS5 normale pour 100 euros de moins.

Ceci n’est peut-être pas une option pour tout le monde. Sur la PS5 Digital, il est impossible de revendre ses jeux d’occasion et d’en racheter d’autres de seconde main. Le numérique est souvent (ironiquement) plus cher pour cette raison, bien que les jeux ne soient pas imprimés sur un support physique.

Mais pour ceux d’entre vous qui ne se soucient pas des jeux d’occasion, c’est une bonne affaire.


6. La PS Plus Collection

Pour tous les abonnés du PS Plus, c’est une grosse affaire :  la PS Plus Collection donne accès à près de 20 jeux (ce chiffre pourrait augmenter à l’avenir) du catalogue PS4, provenant de Sony et de studios tiers.

Il s’agit de titres next-gen et devraient se charger plus rapidement et être plus performants sur PS5. Cela fait partie de votre abonnement PS Plus, donc pas de dépense supplémentaire et vous aurez tous ces titres dès le premier jour.

Cela fait certainement de la PS5 une console plus viable dans ses premiers mois, alors qu’il n’existe pas encore une tonne de jeux next-gen.


7. Le stockage SSD personnalisé

Il ne fait aucun doute que la Xbox Series X a, du moins sur le papier, les meilleures caractéristiques entre les deux, y compris plus de puissance brute.

Mais le disque SSD NVME personnalisé de la PS5 est environ deux fois plus rapide que la solution de stockage de la Xbox Series X. La console de Microsoft dispose également d’un disque SSD NVME, mais son débit n’est que de 2,4 Go/s contre 5,5 Go/s pour Sony.

Il reste à voir comment cela finira par affecter les performances des jeux sur l’un ou l’autre système, mais il se pourrait bien que la PS5 charge tout plus vite. Nous aurons une idée plus précise de ce que cela signifie lorsque les deux systèmes seront lancés la semaine prochaine. En attendant, faites votre choix, mais sachez que quoi que vous choisissiez entre la PlayStation 5 et la Xbox Series X, vous ne pouvez pas vous tromper.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Eric Kain

<<< À lire également : Les Ventes de Consoles De Jeu Ont Explosé En 2020 >>>