Octave Klaba, le PDG de OVH, le champion français du « cloud », a annoncé son souhait de développer son entreprise, notamment à l’international. Pour cela, le spécialiste du stockage de données a déclaré qu’il comptait sur une cinquantaine de data centers dans les prochaines années, contre une vingtaine gérés à l’heure actuelle par OVH.

18 ans. Âge de raison ? Moment parfait pour « grossir », apparemment. OVH, le spécialiste français du stockage de données, les fameuses data, a bien grandit depuis ses premiers pas, en 1999. Le 17 octobre à Paris, son PDG Octave Klaba a fait le show lors de la keynote annuelle de son entreprise.

50 data centers


Alors qu’il vient de se voir décerner le prix de l’entrepreneur de l’année par le cabinet EY, Octave Klaba a voulu montrer à son auditoire qu’OVH était devenue la « licorne du Cloud ». Pour rivaliser avec les géants du secteur, les américains Amazon Web Services, IBM, Microsoft et Google, et les chinois Baidu et Alibaba, Octave Klaba compte accélérer le déploiement de son infrastructure. Ouvrir des data centers. Cinq nouveaux viennent d’être ouverts par OVH, trois en France, un au Canada, et un aux Etats-Unis, le premier. L’infrastructure cloud OVH qui comporte aujourd’hui 27 data centers dans huit pays devrait atteindre un total de 50 centres de données « dans quelques années ». À titre de comparaison, les géants du secteur en possèdent plus d’une quarantaine chacun.

Loin du coup de poker, cette annonce, encore nébuleuse sur le calendrier, s’inscrit dans un plan quinquennal bel et bien chiffré : 1,5 milliard de dollars ont en effet été investis dans le plan d’expansion 2016-2020. S’il exclue une entrée en Bourse, OVH n’échappera peut être pas à une nouvelle levée de fonds.

De 400 millions à 1 milliard de chiffre d’affaires ?

L’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros (août 2017), en croissance de 30%. L’Usine Digitale rapporte que le Cloud ne représente que la moitié des revenus de l’entreprise, mais « croît de 50% en moyenne par an ». Octave Klaba espère atteindre un milliard d’ici 2020. Pour propulser cette croissance, indique Le Point, OVH recrute 80 nouveaux salariés par mois, tous formés dans locaux historiques de Roubaix. 1500 personnes devraient ainsi être embauchées l’an prochain. Octave Klaba ne considère plus son entreprise comme une start-up et compte bien peser 15 000 salariés et 5 milliards de chiffre d’affaires en 2025.