L’événement de lancement des produits Apple, mardi, a mis l’accent sur les produits que vous pouvez acheter, mais l’infopublicité préenregistrée « Spring Loaded », qui a duré une heure, était en fait une vitrine de ce qui se trouve à l’intérieur de deux des produits les plus en vue : le processeur M1 d’Apple.

 

À l’heure actuelle, aucune autre société de technologie grand public n’est en mesure d’égaler les prouesses d’Apple en matière de fabrication de puces musclées et à faible consommation d’énergie qui, en fin de compte, remodèlent ses produits. Le lancement d’un nouvel iMac 24 pouces doté d’une puce M1 de moins d’un demi-pouce, puis l’intégration de ce même processeur dans un nouvel iPad Pro, est une prouesse qui ne sera pas égalée de sitôt.

Et si l’iMac et l’iPad Pro basés sur la puce M1 ont été les vedettes de l’événement, une nouvelle catégorie de produits qui a été présentée de manière presque superficielle en comparaison devrait rapporter beaucoup d’argent à Apple. Les AirTags sont finalement passés de la rumeur à la réalité et, à bas prix, ils devraient connaître un grand succès.

 

Voici à quoi ressemble le nouveau paysage d’Apple

iMac

Le petit iMac de 21,5 pouces est remplacé par un modèle de 24 pouces qui utilise le processeur M1. Cela permet à Apple de proposer le premier nouveau design de son Mac de bureau emblématique en neuf ans, et il ressemble beaucoup à un iPad Pro, bien qu’il arbore toujours la large lunette inférieure que l’on appelle « le menton ». Il est disponible en sept couleurs, mais seules quatre d’entre elles seront proposées au prix le plus bas de l’iMac, soit 1299 dollars. Il faudra débourser 1499 dollars pour obtenir les trois autres couleurs, ainsi que des configurations plus puissantes.
Apple a réussi à obtenir ce profil épuré en partie en retirant l’adaptateur d’alimentation du corps de l’iMac. Il s’agit désormais d’un bloc d’alimentation blanc externe, similaire à celui utilisé pour le MacBook Air et le MacBook Pro – et il est également doté d’un port Ethernet intégré. Le retrait de l’alimentation permet également de réduire la chaleur générée à l’intérieur de l’iMac, ce qui, avec l’efficacité de la puce M1, se traduit par des ventilateurs plus petits et beaucoup plus silencieux.
Au cours de l’événement, Apple a vanté les mérites de l’iMac M1, qui est 85% plus rapide que la version Intel, avec des graphismes deux fois plus rapides. Sans dire que le Mac se rapproche de la concurrence des PC Windows pour les jeux, le M1 rend l’iMac plus respectable à cet égard.
Apple a également répondu aux plaintes selon lesquelles les caméras de l’iMac étaient médiocres en les faisant passer à un modèle 1080p dont la vidéo est encore améliorée par le moteur neuronal de la puce M1. La société a également amélioré le réseau de microphones et le système de haut-parleurs, faisant de l’iMac un bien meilleur appareil pour Zoom et FaceTime lorsque l’on travaille à domicile.
Comme les autres Mac M1 sortis l’année dernière, l’iMac 24 pouces atteint au maximum 16 gigaoctets de mémoire. Les configurations bas de gamme ne disposent que de deux ports Thunderbolt ; les modèles plus onéreux ajoutent deux ports USB-C supplémentaires. Et Apple vous permettra également de configurer votre iMac 24 pouces avec des claviers intégrant TouchID pour des connexions plus rapides et une meilleure sécurité.
Ce que nous n’avons pas obtenu : une version M1 du plus grand iMac, qui a actuellement un écran de 27 pouces. Apple a lancé une version actualisée de ce modèle à la fin de l’année dernière.
Les précommandes commencent vendredi et ne seront pas expédiées avant la deuxième quinzaine de mai.

 

iPad Pro

La puce M1 à 8 cœurs a également trouvé sa place dans une version remaniée des iPad Pro de 11 et 12,9 pouces, ce qui en fait de puissants ordinateurs portables sans clavier. Apple affirme que le M1 est 50% plus rapide que le processeur A12Z de la version précédente. Le stockage est également plus rapide, avec des configurations allant jusqu’à 2 téraoctets.
Les deux tailles disposent désormais d’un port Thunderbolt et d’une configuration à double caméra en façade qui ajoute un objectif ultra-large au mélange. Cela permet d’activer une fonction fascinante appelée « Center Stage », qui peut vous suivre et vous garder centré dans une session de visioconférence lorsque vous vous déplacez dans son champ de vision.
Le plus grand bond en avant concerne l’iPad Pro 12,9 pouces, qui utilise la technologie d’écran mini-LED pour lui donner les mêmes spécifications d’affichage que l’écran XDR haut de gamme d’Apple conçu pour le Mac Pro. La luminosité est ainsi portée à 1000 nits, et la luminosité maximale à 1600 nits, avec un rapport de contraste de 1 million pour 1.
Les versions cellulaires de l’iPad Pro sont désormais dotées de la 5G, et les modèles américains fonctionnent avec les réseaux à ondes millimétriques. Toutefois, cela ajoute 200 dollars au prix de départ de 799 dollars du modèle 11 pouces et de 1099 dollars du modèle 12,9 pouces. Comme pour les iMac, les précommandes ont lieu ce vendredi et les ventes débuteront dans la deuxième quinzaine de mai.

 

AirTags

En développement depuis au moins deux ans, les AirTags sont enfin mis en vente avec des précommandes ce vendredi et disponibles le 30 avril. Il s’agit de balises de suivi qui fonctionnent avec Bluetooth et la puce U1 présente dans les iPhone les plus récents pour localiser les objets disparus. Loin du téléphone des propriétaires, elles peuvent communiquer avec d’autres iPhone, qui peuvent alors alerter anonymement le propriétaire de l’endroit où se trouve l’objet.
Le plus surprenant est peut-être le prix : un AirTag coûte 29 dollars, et un pack de quatre coûte 99 dollars. Cependant, si vous souhaitez attacher la balise à quelque chose, vous devrez payer un supplément pour des porte-clés et des boucles d’accessoires à 29, 35 ou 39 dollars, et ce si vous n’avez pas envie d’un des accessoires d’attache haut de gamme conçus par Hermès pour 299 dollars. Ce design rend les AirTags moins intéressants, mais vous pouvez certainement vous attendre à ce que les fabricants d’accessoires tiers développent des contrefaçons moins coûteuses, comme ils l’ont fait pour les bracelets Apple Watch.

 

Apple TV

Ceux qui espéraient une toute nouvelle version du boîtier de streaming Apple TV seront déçus. L’Apple TV 4K actuelle bénéficie d’une mise à niveau du processeur vers la puce A12 Bionic, qui permet le High Frame Rate HDR. Elle permet également une fonction de balance des couleurs qui fonctionne avec un iPhone pour adapter l’image provenant du boîtier de streaming à votre téléviseur particulier.
Mais peut-être plus important encore, il existe une version repensée de la télécommande Siri Remote tant détestée. Le pavé tactile situé en haut de la télécommande a disparu, remplacé par une molette qui rappelle la version classique de l’iPod d’Apple. Le centre de la télécommande est toujours tactile pour ceux qui préfèrent cette fonctionnalité. Elle comporte également un bouton de mise en sourdine et d’alimentation, et le bouton Siri a été déplacé sur le côté de la télécommande. Les propriétaires de boîtiers Apple TV existants seront heureux d’apprendre qu’elle est vendue séparément pour 59 dollars.
L’Apple TV 4K est toujours proposée à 179 dollars pour un modèle de 32 Go, et à 199 dollars pour 64 Go. Et si vous n’avez pas de téléviseur 4K, l’ancienne Apple TV HD est toujours disponible, avec la télécommande repensée, pour 149 dollars. Elles sont disponibles en précommande le 30 avril et seront expédiées dans la deuxième quinzaine de mai.

 

Autres nouveautés

  • Apple ajoute la couleur violette à sa gamme d’iPhone 12, mais uniquement dans les modèles standard 12 et iPhone mini.
  • Comme prévu, Apple ajoute la possibilité pour les créateurs de podcasts de les facturer, dans le cadre d’une refonte de son application Podcasts à venir dans iOS 14.5 qui améliore également les fonctions de recherche et de découverte. Parmi les choses que le paiement des podcasts devrait permettre : l’écoute sans publicité. Cela commencera en mai.
  • La carte de crédit Apple Card permettra aux conjoints et aux partenaires d’améliorer conjointement leur classement de crédit en partageant et en fusionnant des lignes de crédit. Jusqu’à cinq personnes peuvent être ajoutées à la carte dans le cadre d’un programme appelé Apple Card Family.
  • Bien que cela n’ait pas été mentionné, iOS 14.5 arrive la semaine prochaine.
  • Et peut-être la nouvelle la plus importante : la deuxième saison de Ted Lasso commence en juillet sur Apple TV+.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Dwight Silverman

 

<<< À lire également : L’iPhone 13 Pro pourrait ne pas avoir le meilleur appareil photo d’Apple >>>