L’ iPhone 8 est le téléphone le plus attendu de ces dernières années. Radicalement redesigné, plus cher qu’aucun smartphone de la marque à la pomme vendu avant… Mais plus la date de sortie approche, et plus nous redoutons les problèmes qu’il semblerait bien présenter sous ses allures de téléphone parfait…

Très récemment, des fuites ont révélé qu’Apple avait beaucoup plus de mal que prévu à mettre en place la recharge sans fil sur l’ iPhone 8. Un changement qui placera l’ iPhone 8 en première ligne d’une concurrence rude sur ce marché, et qui explique pourquoi la firme de Cupertino a abandonné les châssis en aluminium au profit de châssis en verre, bien plus fragiles. Sans la recharge sans fil, cette décision aurait été aussi stupide que ridicule.

Mais ça n’est que le début. Fast Company a ainsi déclaré qu’un vent de panique soufflerait actuellement chez Apple.

Le site, plus que fiable, a rapporté que des problèmes persistaient sur l’iPhone 8 en matière d’intégration du Touch ID à l’écran, que le nouvel écran OLED et la refonte de l’appareil photo et du capteur 3D à l’avant du smartphone n’étaient pas non plus au point – ce qui risque de rendre compliqué le déverrouillage du téléphone par reconnaissance faciale.

Ces problèmes sont tels que de nombreuses fonctions ne seront pas prêtes à temps pour la sortie de l’iPhone, et qu’Apple sera obligé de les apporter via une mise à jour (selon John Gruber), plus tard. Un procédé similaire avait été, rappelons-le, adopté pour le mode Portrait de l’iPhone 7 Plus. Mais là, il s’agit de caractéristiques bien plus importantes.

Mais quelle est à la cause de tous ces soucis ?

 

Source : MobileFun

 

Fast Company affirme que le principal problème de la recharge sans fil et du 3D Sensor est logistique. Ce dernier étant une solution de repli si le Touch ID n’est finalement pas intégré à l’écran… cela place Apple dans une position plutôt difficile.

En ce qui concerne l’OLED, des problèmes d’approvisionnement ont forcé Apple à fortement investir chez Samsung… son rival numéro un (qui devrait enregistrer des bénéfices records). Par ailleurs, Apple n’aurait pas encore arrêté son choix sur l’emplacement du Touch ID, « après des mois d’essais et de différentes solutions, y compris l’intégration du capteur sous l’écran OLED ».

La bonne nouvelle est que Fast Company assure que sa source s’attend encore à ce que le Touch ID soit présent sur l’ iPhone 8. Peut-être une solution plus simple pourrait néanmoins être envisagée : intégrer une touche plus large, comme Sony l’a fait, il y a des années. Apple possède d’ailleurs un brevet pour une telle technologie.

 

Source : Reddit / Kamikasky

 

« D’après toutes les estimations, il est trop tard pour qu’Apple puisse résoudre des problèmes d’une telle envergure », conclut Fast Company… et c’est très certainement vrai. Avec une fabrication de masse qui débute généralement trois mois avant la sortie, et une présentation en septembre quasi scellée dans la pierre, la firme de Cupertino a intérêt à trouver très vite des solutions.

Ces problèmes majeurs s’ajoutent à la pression qui pèse déjà sur l’ iPhone 8 : modèle du dixième anniversaire de la gamme phare d’Apple, premier design entièrement retravaillé depuis l’iPhone 6 en 2014, prix gargantuesque qui dépassera forcément les 1000 dollars… Il s’agit d’un iPhone qu’Apple ne peut tout simplement pas se permettre de bâcler et de gâcher.