Une semaine après le décès de George Floyd lors de son arrestation à Minneapolis le 25 mai, les manifestations qui continuent à travers tous les États-Unis ont fait d’Apple une cible facile.

Les activistes qui luttent contre la « brutalité policière » jugent la violence qui s’est intensifiée dans tout le pays comme « opportuniste ». Dimanche, une cinquième série d’émeutes et de vols a eu lieu, ce qui a entraîné une cinquième vague d’arrestations. Comme d’autres détaillants haut de gamme, Apple a subi plusieurs attaques qui l’ont poussé à prendre des mesures supplémentaires afin de protéger son personnel de futures attaques.


Tim Cook, le PDG d’Apple, a contacté ses employés suite à l’aggravation des manifestations. Il a déclaré : « Il y a une douleur profondément ancrée dans le cœur de millions de personnes. Afin de rester solidaires, nous devons être solidaires, nous devons aussi reconnaître la peur, la douleur et l’indignation provoquées à juste titre par le meurtre gratuit de George Floyd et une tradition de racisme bien plus ancrée dans l’Histoire ».

Cook a poursuivi : « Chez Apple, notre mission a été et sera toujours de créer une technologie qui permet de changer le monde vers le meilleur. Notre diversité a toujours été notre force, c’est pour cela que nous nous sommes efforcés de construire un Apple ouvert à tous afin d’accueillir des gens de tous les horizons dans nos magasins du monde entier ».

Au même moment, le géant de la technologie a pris la décision de fermer la majorité de ses magasins (après une longue fermeture liée au COVID-19) aux États-Unis pour la sécurité de son personnel et de ses clients. Apple est devenu la cible de prédilection des voleurs, ce qui a conduit à la fermeture des magasins ainsi qu’au retrait des produits des étagères.

Plusieurs magasins Apple à Washington D.C., Los Angeles, San Francisco, New York ainsi qu’à Philadelphie ont été victimes de ces voleurs qui ont dérobé tous les produits accessibles. Évidemment, toute personne ayant volé un iPhone dans l’un de ses magasins se retrouve tracée.

Il est clair qu’aucun de ces appareils ne sera restitué. Le problème serait la vente de ses appareils sous forme de pièces détachées ou encore qu’ils soient jetés par crainte qu’une forme de suivi ne soit mise en place.

Le vol de téléphones haut de gamme tels que l’iPhone est un problème dans les grandes villes depuis des années. Apple a pris de nombreuses mesures pour tenter de rendre ses appareils inutilisables une fois qu’ils ont été volés, dont la fonction « Find My » qui permet aux utilisateurs de retrouver leur iPhone en les mettant en mode « perdu » afin de le verrouiller et de commencer à le localiser.

Apple fournit des conseils sur la marche à suivre pour les utilisateurs qui perdent leur iPhone. En ce qui concerne le vol des appareils au niveau des magasins, le jeu n’en vaut pas la chandelle, car non seulement ils ne fonctionneront pas, mais ils risquent en plus d’entraîner ces personnes dans des démêlés avec la justice.

 

Article traduit de Forbes US — Auteur : Zak Doffman

<<< À lire également : Mort De George Floyd : Après Le Choc, Les Etats-Unis S & # 8217 ; Embrasent >>>