Obsolescence programmée : Greenpeace vient de dévoiler son premier classement des téléphones, tablettes et ordinateurs portables les moins réparables. Un palmarès de l’obsolescence programmée. Sur le podium de l’obsolescence, trois géants de la « tech » : Samsung, Apple, et Microsoft.

C’est un classement dans lequel il ne fait pas bon apparaître. L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) de défense de l’environnement Greenpeace a publié mardi 27 juin son premier classement des appareils électroniques – téléphones et ordinateurs portables, et tablettes – les moins réparables. Un palmarès des champions de l’obsolescence dominé par les géants de la « tech » Samsung, Apple et Microsoft.

L’obsolescence, c’est le fait pour un produit d’être dépassé. Dans le secteur des nouvelles technologies, être dépassé est une raison suffisante pour le consommateur féru de gadget d’acheter de nouveaux produits. Plus grave est l’obsolescence programmée, couronnée d’intentionnalité et désormais punie par la loi. Deux ans de prison et de 300 000 euros d’amende pour un individu ou 5% du chiffre d’affaires annuel pour une société. La loi de 2015 sur la transition énergétique qualifie d’obsolescence programmée, « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise, notamment par la conception du produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d’utilisation potentielle de ce produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. »

Attention, fragile

Pour réaliser le palmarès des appareils électroniques « en fonction de leur capacité à être réparés », rappelle Le Monde qui dévoilait en exclusivité le classement, l’ONG a fait appel à iFixit. Avec ce site collaboratif iFixit ( ou « je le répare »), l’organisation a testé 44 produits, les plus vendus entre 2015 et 2017. Greenpeace liste cinq critères permettant de repérer l’obsolescence programmée : « des réparations impossibles, des produits fragiles, des batteries irremplaçables, des coûts de réparation exorbitants et des pièces de rechange et des manuels quasi indisponibles. »

Etudes faites, des notes ont été attribuées : Samsung arrive en tête du classement des smartphones obsolescents avec ses Galaxy S7 et S7 Edge (3/10) et S8 (4/10). Côté tablettes, Microsoft est sur le podium avec la tablette Surface Pro 5 (1/10), et Apple ne fait guère mieux avec ses ipad 5 et iPad Pro 9,7 (2/10). Enfin, pour les ordinateurs, Apple est premier des cancres avec le Retina MacBook et le MacBook Pro 13 Touch (1/10).

« Extraction des matières premières », « processus de fabrication énergivores », et « hausse des déchets électroniques », constituent selon l’ONG une problématique environnementale majeure. Greenpeace appelle donc les constructeurs à produire des appareils plus résistants et réparables. Au total, 17 marques ont été testées, et seulement trois d’entre elles informent leur clientèle sur la possibilité de réparer elle-même les produits : Dell, Fairphone et HP.