Vendredi 26 mars, l’ancien joueur d’Arsenal, Thierry Henry, a annoncé qu’il quittait les réseaux sociaux tant que les différentes plateformes ne prendraient aucune mesure contre le racisme et le harcèlement en ligne. De nombreuses célébrités avant lui ont également pris cette décision.

 

Dans une déclaration publiée sur son compte Twitter, Thierry Henry explique se retirer des réseaux sociaux « jusqu’à ce que leurs décideurs soient en mesure de réglementer leurs plateformes avec la même énergie et férocité dont ils font preuve dès que l’on enfreint les droits d’auteur. » Le champion du monde 1998 possède 2,3 millions d’abonnés sur Twitter. Selon lui, « l’importance considérable du racisme, du harcèlement et de la torture mentale qui en découle pour les individus est trop toxique pour être ignorée. Il doit y avoir une certaine responsabilité. » Thierry Henry ajoute qu’« il est beaucoup trop facile de créer un compte, de l’utiliser pour intimider et harceler sans conséquence et de rester anonyme. Jusqu’à ce que cela change, je désactiverai mes comptes sur toutes les plateformes sociales. J’espère que cela arrivera bientôt. » Le tweet de Thierry Henry a reçu près de 100 000 likes en neuf heures et a été retweeté plus de 18 000 fois.

Cette annonce de l’ex-attaquant d’Arsenal intervient moins de 24 heures après que la mannequin et femme d’affaires américaine, Chrissy Teigen, a désactivé son compte Twitter. « Il est temps pour moi de vous dire au revoir », a déclaré Chrissy Teigen à ses plus de 13,7 millions d’abonnés. Elle explique que la plateforme « ne me sert plus aussi positivement qu’elle me sert négativement », ajoutant que « le but de ma vie est de rendre les gens heureux. La douleur que je ressens lorsque je ne le fais pas est trop forte pour moi. » Début mars, l’acteur Alec Baldwin a partagé une vidéo sur Instagram dans laquelle il annonce supprimer son compte Twitter. L’acteur déclare également qu’il utilisait Twitter comme une source d’informations, mais désormais la plateforme est le lieu où « tous les trous du cul des États-Unis et du monde vont pour obtenir leur diplôme en connerie. » Hilaria Baldwin, la femme de l’acteur, s’est quant à elle retirée temporairement des réseaux sociaux après qu’un utilisateur de Twitter l’ait accusée de simuler son accent espagnol. L’année dernière, la chanteuse Lizzo a déclaré se retirer temporairement de Twitter après avoir été harcelée par des trolls en ligne. « Je ne peux plus supporter la merde de Twitter plus longtemps », a écrit la chanteuse. Au cours d’un live sur Instagram la semaine suivante, Lizzo a affirmé qu’elle ne voulait pas avoir affaire à des « brutes d’Internet » qui ne sont « pas seulement insensibles, mais haineuses et blessantes. »

Selon ESPN, plusieurs joueurs de football en Europe ont été victimes de racisme en ligne ces derniers mois, notamment Marcus Rashford (Manchester United), Axel Tuanzebe (Manchester United), Reece James (Chelsea) et Alex Jankewitz (Southampton). En février, le Premier League, la Fédération anglaise de football et plusieurs autres instances dirigeantes ont adressé un courrier commun au PDG de Twitter, Jack Dorsey, et au fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, après la recrudescence de cas de racisme en ligne. « Ces dernières semaines, les niveaux d’abus vicieux et offensants des utilisateurs de vos services à l’encontre des footballeurs et des officiels de match ont encore augmenté. Nous vous écrivons pour vous demander, pour des raisons de décence humaine élémentaire, d’utiliser la puissance de vos systèmes mondiaux pour mettre un terme à cette situation », peut-on lire dans la lettre. Début mars, la Fédération anglaise de football a demandé aux plateformes de lever l’anonymat des comptes.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tommy Beer

<<< À lire également : Plus De 50 % Des Jeunes Femmes Ont Été Victimes De Cyber-harcèlement >>>