Le gouvernement mexicain a intenté mercredi une action en justice contre plusieurs fabricants d’armes américains devant un tribunal fédéral américain, alléguant que leurs opérations négligentes ont permis l’entrée au Mexique d’armes illégales qui ont été utilisées pour mener des activités criminelles dans le pays, alors que le nombre d’homicides au Mexique atteint un niveau record.

 

Faits essentiels

  • Les fabricants d’armes cités dans l’action en justice sont Smith & Wesson Brands, Inc, Barrett Firearms Manufacturing, Inc, Beretta U.S.A Corp, Colt’s Manufacturing Company LLC, Interstate Arms et Glock Inc, rapporte l’Associated Press.
  • L’action en justice, déposée devant un tribunal fédéral à Boston, allègue que les entreprises sont conscientes que leurs pratiques commerciales contribuent au problème du trafic d’armes à feu.
  • Le gouvernement mexicain, qui réglemente fortement la vente d’armes à l’intérieur de ses frontières, a constaté que les armes faisant l’objet d’un trafic étaient liées à 17 000 homicides dans le pays.
  • Le gouvernement mexicain réclame au moins 10 milliards de dollars de dommages et intérêts et a déclaré dans des documents judiciaires que son objectif était de mettre fin au trafic d’armes à feu.

 

Citation clé

« La priorité est de réduire les homicides », a déclaré à l’Associated Press Marcelo Ebrard, secrétaire aux affaires étrangères. « Nous ne cherchons pas à changer les lois américaines. »

 

Contexte clé

En 2020, il y a eu environ 36 000 meurtres au Mexique, selon l’Associated Press, ce qui équivaut à un taux d’environ 29 personnes tuées pour 100 000 résidents. Le président mexicain Andres Manual Lopez Obrador s’est engagé en 2019 à donner la priorité à la répression des armes à feu illégales entrant des États-Unis par le biais des cartels de la drogue, car la vente d’armes à feu est limitée au Mexique.

 

Nombre important

70%. C’est le pourcentage estimé d’armes américaines qui font l’objet d’un trafic au Mexique, a indiqué le ministère des Affaires étrangères à l’Associated Press.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Kimberlee Speakman

<<< À lire également : Le géant pétrolier Pemex affirme que l&#8217;incendie dans le golfe du Mexique n&#8217;a pas causé de dommages environnementaux >>>