Il n’est pas fréquent que Monsieur Patate fasse la une des journaux. À moins que votre enfant adore Toy Story, vous ne devez pas souvent entendre parler de ce jouet en forme de pomme de terre.

 

La société américaine Hasbro, de façon assez remarquable, a réussi à faire du jouet un centre d’attention après avoir annoncé qu’elle abandonnait le « Monsieur » de la marque M. Patate, dans un effort pour s’assurer que « tous se sentent bienvenus ».

Je ne suis pas sûr que les clients se posent vraiment la question de l’identité quand ils achètent un jouet M. Patate, mais l’idée fournit matière à débattre dans la guerre des cultures. Croyez-le ou non, les militants LGBT ont des préoccupations bien plus importantes que de retirer le « Monsieur » de M. Patate.

Traitez-moi de cynique, mais je ne pense pas que les entreprises ignorent le fait qu’en 2021, la simple mention du mot « genre » tend à générer une quantité disproportionnée de débats. Après tout, nous vivons à une époque où les normes traditionnelles en matière de genre sont remises en question, et le sujet a tendance à susciter la colère et la controverse ; même des événements inoffensifs comme les fêtes de révélation (gender reveal parties) ont déclenché des incendies et causé des décès.

« Ils ont rendu M. Patate non binaire » est un excellent sujet de discussion si l’on cherche à dépeindre les militants LGBT comme idéologiquement empoisonnés, obsédés par la surveillance du langage. Mais en réalité, M. Patate n’a pas disparu. Mme. Patate non plus.

Hasbro n’a pas réellement supprimé le sexe du jouet, la société continue à vendre M. Patate et Mme Patate, sans changement. Seul le marquage sur la boîte a été changé en « Patate ».

C’est tout, fin de l’histoire. Il s’agit d’un simple changement de marquage, présenté comme un acte d’empathie, inévitablement utilisé comme carburant pour la guerre des cultures, générant des gros titres, des vues et des blagues sur Twitter.

Cela n’apporte pas plus de protection à la vie de la communauté LGBT, mais cela donne une nouvelle pertinence à la marque Monsieur Patate. En effet, le changement de marquage a été parfaitement synchronisé, faisant la une des journaux en même temps que l’adoption de la loi sur l’égalité.

Quelle que soit votre opinion sur ce changement, je suis sûr que vous êtes d’accord : le département marketing de Hasbro mérite une augmentation de salaire.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Dani Di Placido

<<< À lire également : La marque « …Be… » : Les hoodies créatifs et solidaires >>>