Samedi, Israël n’a enregistré que 13 nouveaux cas de Covid-19, soit le nombre le plus bas de cas quotidiens en 14 mois, alors que le pays continue de récolter les fruits de son déploiement de vaccins à l’avant-garde mondiale.

 

Faits marquants

  • Le ministère israélien de la santé a annoncé dimanche matin que sur les 9 236 tests effectués samedi, seulement 13 se sont révélés positifs à la Covid-19.
  • Cela porte le taux de positivité global du pays à un peu plus de 0,1 %, le taux le plus bas depuis le début de la pandémie en mars 2020.
  • Les États-Unis, en revanche, ont vu près de 4 % de leurs plus de 1,1 million de tests effectués samedi se révéler positifs, selon les données de l’Université Johns Hopkins, alors qu’ils continuent de signaler une moyenne de près de 50 000 nouveaux cas par jour.
  • Le nombre de nouveaux cas et de décès en Israël est en forte baisse depuis le début de l’année, le pays ayant signalé en moyenne 1,9 décès et 82 nouveaux cas par jour au cours de la semaine écoulée.
  • Selon le ministère de la santé, 102 patients sont actuellement dans un état grave (dont 62 intubés), ce qui représente une diminution d’environ 92 % par rapport à l’époque où la pandémie était à son apogée.

 

Chiffre important

6 363. C’est le nombre d’Israéliens qui sont morts de la Covid-19.

 

À surveiller

Si la Covid-19 est actuellement sous contrôle en Israël, le virus sévit toujours en Palestine, malgré un récent déclin. La Cisjordanie occupée et Gaza ont enregistré en moyenne 1 132 nouveaux cas et 17 décès par jour au cours de la semaine dernière. Israël a été critiqué pour avoir largement négligé les 5 millions de Palestiniens vivant dans les territoires, alors qu’il est responsable de la santé des Palestiniens en tant que puissance occupante.

 

Contexte clé

Israël a été largement reconnu pour avoir mené l’un des déploiements de vaccins les plus réussis au monde. Selon l’outil de suivi des vaccins du New York Times, le pays arrive en deuxième position derrière les Seychelles en termes de proportion de résidents vaccinés. La majorité (56 %) des 9 millions d’habitants d’Israël ont été entièrement vaccinés, tandis que 60 % ont reçu au moins une injection du vaccin. La vie normale a été largement rétablie en Israël, avec la levée de l’obligation de porter un masque à l’extérieur. En raison de sa réussite dans la lutte contre le virus – qui, à son apogée, a infecté plus de 10 000 personnes et en a tué près de 100 en un jour – Israël n’a pas encore complètement rouvert ses frontières. Le pays a annoncé à la mi-avril qu’il commencerait à accueillir de nouveau certains groupes de touristes à partir du 23 mai, mais que des « considérations sanitaires » détermineraient le « calendrier » des voyages. Le variant du coronavirus qui fait des ravages en Inde inquiète les autorités sanitaires israéliennes, qui ont identifié au moins 41 cas de cette souche mutante.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jemima McEvoy

<<< À lire également : Covid 19 | Des cas de variant indien en France | La vaccination ouverte à tous en juin | Qu&#8217;est ce que le pass sanitaire ? >>>