Suite à la fermeture des écoles la semaine dernière pour endiguer l’épidémie, les cours reprenaient en distanciel ce mardi matin pour des millions d’élèves. Problème, l’accès aux outils permettant aux parents d’assurer les cours de leurs enfants est perturbé ou inaccessible car surchargé. 

Ce matin, Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l’Éducation déclarait auprès de France Info  que le site du Cned “Ma classe à la maison” a été victime d’une “attaque informatique apparemment venue de l’étranger” avant de préciser que le problème ne touchait pas “tout le monde partout “.  L’année dernière, l’école à la maison avait également débuté avec de nombreux “bugs”. 

Outre cette attaque, les espaces numériques de travail sont partiellement ou totalement inaccessibles dans au moins six régions dont l’Ile-de-France, qui évoque un lien avec l’incendie du data-center OVH, près de Strasbourg en mars dernier.

Pour rappel, les écoles reprendront en présentiel le 26 avril tandis que le distanciel sera privilégié une semaine de plus dans les  collèges et lycées. 

<<< à lire également : La communication politique doit se réinventer >>>