Les enseignants des écoles publiques de la ville de New York et les autres employés du Département de l’Éducation devront se faire vacciner contre le coronavirus, ont annoncé lundi le maire Bill de Blasio et les Départements de la Santé et de l’Éducation de la ville, éliminant ainsi la possibilité de se soumettre à des tests hebdomadaires au lieu de recevoir un vaccin.

 

Principaux faits

  • Outre les enseignants, les directeurs d’école, les gardiens et tout le personnel de bureau devront également avoir reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus d’ici le 27 septembre.
  • Le Département de l’Éducation emploie environ 148 000 personnes, et près de 1 million d’élèves fréquentent les écoles publiques de la ville.
  • Le personnel de l’éducation est le premier groupe d’employés de la ville à être soumis à un mandat de vaccination complet.
  • Les responsables n’ont pas encore révélé quelle sera la sanction en cas de refus du vaccin, ni s’il y aura des exemptions.
  • Le Times rapporte que la Fédération unie des enseignants soutient le mandat et négocie avec la ville sur les répercussions pour les employés qui ne s’y conforment pas.
  • Le président de la Fédération unie des enseignants a estimé que jusqu’à 80% des membres du syndicat sont vaccinés.

 

Le contexte

Le mois dernier, Bill de Blasio a annoncé que tous les employés municipaux, y compris les enseignants des écoles publiques, devraient se faire vacciner d’ici la mi-septembre ou se soumettre à des tests hebdomadaires Covid-19. « Il s’agit de notre rétablissement. Il s’agit de ce que nous devons faire pour ramener la ville de New York », a déclaré Bill de Blasio. « Il s’agit d’assurer la sécurité des gens ». Lundi, la Food and Drug Administration a accordé une autorisation complète au vaccin Pfizer-BioNTech contre le coronavirus pour les personnes âgées de 16 ans et plus, ce qui en fait le premier vaccin à recevoir une telle autorisation aux États-Unis. Lors d’une conférence de presse lundi, Bill de Blasio a qualifié l’approbation de la FDA de « moment qui change la donne ». L’annonce du mandat de lundi élimine l’option précédemment offerte aux employés du Département de l’Éducation de se faire tester chaque semaine au lieu de se faire vacciner. Los Angeles et Chicago ont également annoncé récemment des mandats de vaccination complets pour les enseignants.

Selon un sondage Associated Press/NORC publié lundi, près de 60% des Américains sont favorables aux mandats de masques et aux vaccins obligatoires pour les élèves et les enseignants à l’école.

 

Ce qu’il faut surveiller

Les cours dans les écoles publiques de New York commencent le 13 septembre.

 

Chiffre important

75%. C’est le pourcentage d’adultes de la ville de New York qui ont reçu au moins une dose de vaccin Covid-19.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tommy Beer

 

<<< À lire également : Ces villes des États-Unis rendent obligatoire la vaccination Covid pour pouvoir manger au restaurant et s’adonner à d’autres activités intérieures >>>