Le MI5, service de renseignement responsable de la sécurité intérieure du Royaume-Uni, a rejoint Instagram jeudi dans le but d’accroître la transparence, de briser les mythes et d’attirer un éventail plus diversifié de recrues, ce qui, selon le directeur de l’agence, devra être équilibré avec la nécessité d’opérer dans l’ombre. 

 

Faits clés

  • Ken McCallum, le directeur de l’agence, a déclaré qu’ « être plus ouvert » est maintenant essentiel à l’approche du MI5, mais cela ne signifie pas que l’organisation « deviendra un livre ouvert ».
  • Le MI5 a l’intention d’utiliser son compte Instagram pour démystifier les mythes populaires concernant l’agence, promouvoir les opportunités de carrière, mettre en valeur les expositions historiques de son musée et organiser des questions-réponses avec ses officiers.
  • Le premier message de l’agence, une image de son siège londonien, indique que le secret d’un espionnage réussi est de « considérer tous les angles. Cela vous donnera une meilleure vue ».
  • Ken McCallum a reconnu les « débuts légèrement tardifs » de l’agence sur les réseaux sociaux, notant que la décision était « plus intéressante lorsque vous êtes dans le domaine des services secrets ».
  • Certaines agences ne qualifieront peut-être pas ce retard de léger – le GCHQ, l’agence de renseignement britannique en matière de cybersécurité, a rejoint Twitter en 2016 et Instagram en 2018, et la CIA, qui a rejoint Instagram il y a deux ans, a créé son compte Twitter bien avant en 2014.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

 

<<< À lire également : Instagram dévoile un nouveau filtre pour bloquer les messages indésirables >>>