Une faible majorité d’Américains souhaitent que leurs sénateurs votent pour la condamnation de Donald Trump lors du procès qui débute cette semaine, selon un nouveau sondage Gallup. L’opinion publique soutient davantage la condamnation de l’ancien président lors de son deuxième procès en destitution que lors du premier.

 

Faits clés

  • Un peu plus de la moitié (52%) des personnes interrogées dans le cadre du sondage publié lundi ont déclaré qu’elles voulaient que leurs sénateurs votent pour condamner Trump pour « incitation à l’insurrection » au Capitole américain le 6 janvier.
  • L’enthousiasme est particulièrement élevé chez les démocrates et les indépendants à tendance démocrate, avec 89% en faveur de la condamnation et 7% dans l’opposition.
  • Parmi les républicains et les indépendants à tendance républicaine, seuls 10 % se disent favorables à la condamnation de Trump, alors que 88 % s’opposent actuellement à celle-ci.
  • L’entreprise américaine Gallup souligne qu’elle a mené un sondage similaire à l’approche du premier procès de destitution de Trump en janvier 2020, après que le président de l’époque a été destitué pour avoir refusé l’aide de l’Ukraine afin d’obtenir une faveur politique et pour avoir fait obstruction à une enquête sur cette affaire.
  • Le soutien à la condamnation de Donald Trump était moins important à ce moment-là, 46 % des personnes interrogées se déclarant favorables à une condamnation et 51 % contre.
  • Les démocrates et les indépendants à tendance démocrate sont plus favorables à sa condamnation en 2021 qu’en 2020, alors que 81% étaient favorables à sa condamnation et 17% s’y opposaient, tandis que les opinions des républicains sont restées stables entre les deux procès.

 

Fait surprenant

Bill Clinton, le seul autre président de l’après-guerre à avoir été destitué, a reçu un soutien nettement moins important de la part du public pour sa condamnation, a noté Gallup. Au début du procès de Bill Clinton au Sénat, seuls 32 % des personnes interrogées ont déclaré vouloir que leurs sénateurs votent pour le condamner et le démettre de ses fonctions, tandis que 63 % des personnes interrogées se sont déclarées favorables à un acquittement.

 

Contexte clé

Il ne semble pas que les démocrates aient les voix nécessaires pour condamner Trump. Seuls 10 républicains ont voté pour le destituer lors du vote de la Chambre en janvier, et ceux qui l’ont fait, y compris la représentante Liz Cheney (Wy), le troisième chef de file de la Chambre, ont subi des revers importants au sein du parti. Quarante-cinq sénateurs républicains ont voté en faveur d’une motion qui aurait rejeté le second procès de destitution fin janvier, alors que seuls cinq ont voté avec les démocrates.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jemima McEvoy

<<< À lire également : Combien d’argent les émeutes au Capitole vont-elles coûter à Trump ? >>>