L’ancien président Donald Trump a exhorté mardi ses partisans à se faire vacciner contre le coronavirus, vantant les mérites d’un vaccin « remarquable » et « sûr » et faisant remarquer que nombre de ses partisans hésitent à se faire vacciner.

 

Faits clés

  • Interrogé par l’animatrice de Fox News Maria Bartiromo lors d’une interview téléphonique pour savoir s’il recommanderait un vaccin, Trump a répondu : « Je le ferais, je le recommanderais à beaucoup de gens qui ne veulent pas le recevoir ».
  • Trump a ajouté que beaucoup de ces sceptiques du vaccin « ont voté pour moi », une mention des données de sondage qui montrent que les républicains sont beaucoup plus susceptibles d’être hésitants à ce sujet.
  • Cependant, Trump a également légèrement couvert sa recommandation, déclarant : « Nous avons nos libertés et nous devons vivre selon cela », un point de discussion commun pour les sceptiques du vaccin qui soutiennent que les vaccins sont une question de liberté individuelle plutôt que de santé publique.
  • « C’est un excellent vaccin, c’est un vaccin sûr et qui fonctionne », a déclaré Trump.

 

Tangente

Trump était absent de deux publicités mettant en scène les anciens présidents Jimmy Carter, Bill Clinton, Barack Obama et George W. Bush, dans lesquelles ils faisaient la promotion du vaccin. L’une de ces publicités a été filmée lors de l’investiture du président Joe Biden, que M. Trump a quitté sans cérémonie.

 

Citation clé

« D’après tous les sondages, ils veulent que je me représente, mais nous allons y réfléchir », a déclaré M. Trump lorsqu’on lui a demandé s’il comptait se représenter à la Maison-Blanche en 2024 – bien qu’il ait refusé de nommer les républicains qui, selon lui, deviendraient les favoris s’il se retirait.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Andrew Solender

<<< À lire également : La suspension du vaccin AstraZeneca : une décision purement politique >>>