Depuis 1991, les Sportel Awards récompensent les plus belles images et le meilleur livre du monde du sport. Organisé à Monaco, cet événement a une nouvelle fois conquis son monde.

 

Un événement renommé, qui met à l’honneur les acteurs du sport

Les Sportel Awards sont au sport ce que le festival de Cannes est au cinéma. Depuis 1991 et sa création par Georges Bertellotti, journaliste sportif monégasque et fan de sport émérite, cette cérémonie met à l’honneur les plus belles images et le meilleur livre du monde du sport. Comme l’univers qu’il met à l’honneur, l’événement a su s’adapter, pour entrer dans une dimension de plus en plus moderne, sans jamais renier l’essence même qui a fait la renommée des Sportel Awards. « Le format et les catégories ont eu le temps d’être adaptés et d’évoluer avec la télévision, mais l’essence de la compétition est restée la même : un jury composé de personnalités du monde du sport et des médias récompense les plus belles images sportives produites dans l’année », explique Laurent Puons, directeur des Sportel Awards.

Au programme de cette édition 2021, qui s’est déroulée du 3 au 5 octobre, on a pu retrouver de nombreux prix à décerner : le Prix du Ralenti, le Prix de la Découverte, le Prix de l’Innovation, le Prix de la Promotion, le Prix de la Publicité, le Prix du Documentaire Peace and Sport, le Prix du Livre, ainsi que les deux Prix Spéciaux du Jury.

 

Des invités prestigieux

Organisée par Monaco Mediax, qui dépend de l’État monégasque, cette cérémonie permet de faire rayonner la Principauté de Monaco à l’étranger. C’est ainsi que durant ces quelques jours, le Rocher est le point de rendez-vous des leaders de l’industrie du sport business et des sportifs. Depuis la première édition, de très grands noms du sport ont arpenté les travées du Grimaldi Forum de Monaco, Pelé qui avait été membre du jury, mais aussi Eddy Merckx, Mary Pierce, Mike Tyson, Didier Deschamps ou encore Alain Prost, pour ne citer qu’eux. Cette année encore, le gratin du sport s’est retrouvé en terre monégasque, puisque Muriel Hurtis, championne du monde du relais 4×100 mètres, présidait un jury composé notamment de Samir Aït Saïd, porte-drapeau français aux JO de Tokyo, de Ciryl Gane (combattant UFC) ou d’Allison Pineau, championne olympique de handball.

Cette édition des Sportel Awards a ainsi pu mettre à l’honneur de nombreux athlètes, aux valeurs qui rendent fiers les Français et les passionnés de sport. Ainsi, Clarisse Agbegnenou, Brahim Asloum, Philippe Candeloro, Romane Dicko ou encore Kevin Rolland ont fait partie des sportifs conviés à Monaco. Et que ce soit le championnat de football espagnol pour ses caméras, le producteur Phil Rorke pour son impressionnant ralenti d’un accident de F1 ou Guillaume Papin et Julien Ababsa pour le reportage Toujours se relever, les Podiums d’or ont été décernés dans une ambiance de prestige.

Tous les lauréats des Sportel Awards

 

Bien plus qu’une cérémonie

Autour de cet événement, l’organisateur a mis les petits plats dans les grands. « J’ai souhaité donner au public l’opportunité de rencontrer les champions qui étaient présents et qu’il assiste à la cérémonie de remise de Prix. Les Sportel Awards est donc devenu en 2019 un événement culturel à part entière, avec de nombreux événements organisés à destination du public », ajoute Laurent Puons. C’est ainsi que le lundi 4 octobre se tenait la très attendue finale de la Ligue Française de League of Legends, le jeu vidéo le plus suivi au monde. Dans une salle remplie et bruyante, la Monaco eSports Federation a de nouveau démontré qu’elle a bien pris le virage de la modernité. Et pour conclure l’événement, les Sportel Awards accueillaient également un gala exclusif, mettant notamment en scène le Championnat de France des Poids moyens, en boxe.

 

Cette édition 2021 des Sportel Awards a de nouveau été une franche réussite, tant par le nombre de visiteurs que par la diversité des événements et par la crédibilité des invités et des récompensés. « Nous allons continuer dans ce sens et organiser de plus en plus d’événements, qui plaisent à la fois aux fans et aux champions. Notre but est de positionner Sportel Awards comme la scène de référence dans le milieu sportif », ambitionne alors Laurent Puons. Vu comment s’est déroulé cet événement, c’est en bonne voie.