En télétravail, comment continuer manager ses projets et collaborer à distance ?  En plein confinement mi-mars 2020 pour lutter contre le Covid-19, les projets en présentiel, meetings, séminaires sont stoppés. Or, tous les secteurs d’activité ne sont pas à l’arrêt. Maintenir la dynamique collective des équipes à distance devient un enjeu majeur cristallisé par l‘isolement de chacun. À cela s’ajoute l’importance d’anticiper « l’après confinement », le retour à la dynamique des entreprises, en gardant le lien avec les équipes.

L’humilité s’invite dans la boîte à outil du manager

Dès les premiers jours de télémanagement, le manager n’est plus le sachant mais l’orchestrant invité à rester humble. Il est amené à :

  • réinventer les formats de réunion, les rituels,
  • lâcher prise vis-à-vis des éléments statutaires de son poste,
  • déléguer et faire confiance par défaut,
  • faire preuve de créativité pour exprimer les doutes ou craintes habituellement détectées par le non-verbal.
  • inciter chacun à contribuer activement aux conférences téléphoniques, ce qui intimide certains et en oblige d’autres à tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler… quand la connexion le permet.

Certains managers peuvent être perdus dans ce tourbillon. Il y en a qui ont même tout tenté pour rester au bureau, prétextant l’impossibilité de manager à distance.

Pourtant la bonne nouvelle c’est que cette situation inhabituelle peut libérer la parole et créer du lien dans les équipes. Pourquoi ? Car en “mode survie”, chacun s’ouvre comme il ne l’aurait peut-être jamais fait. Le manque de contacts dans la journée réveille la nécessiter de partager en toute simplicité ses galères de confinement, ses anecdotes de la vie quotidienne, des enfants ou un conjoint font irruption dans les réunions à distance, etc. Chacun rentre soudainement dans la vie de ses collègues.

Pour d’autres membres de l’équipe par contre, c’est la double peine. L’absence de mode de garde et d’école à distance, l’éloignement des aînés, les violences domestiques, la maladie, le manque d’espace, le sentiment d’inutilité, apportent un lot de souffrance et d’épreuves.

En complément de son rôle habituel, le télémanager voit donc son rôle se recentrer sur le maintien des liens dans l’équipe et le soutien aux plus fragiles. Ce rôle est clé pour préparer le retour à la vie normale de l’entreprise en télémanagement.

  • Il peut partager un calendrier avec les plages de travail de chacun, définir une charte sur la disponibilité de chacun, organiser des cafés-vidéos, expérimenter des icebreakers pour créer de la convivialité, appeler chaque membre de son équipe régulièrement, proposer de nouveaux rituels, …
  • Au-delà de quelques pratiques spontanées, les managers sont souvent seuls dans cette épreuve inédite. En complément des outils de connexion à distance indispensables, les entreprises se trouvent brusquement contraintes d’accompagner le management à distance. Parfois un simple groupe WhatsApp de managers fait déjà du bien pour échanger ses techniques. Pour aller plus loin, des entreprises implémentent à cette occasion des plateformes dédiées à l’animation de leurs managers pour les regrouper dans une communauté apprenante. Ayant rarement le temps de réfléchir sur leur style managérial, cela leur permet de partager des pratiques, doutes, astuces, anecdotes, … et d’échanger entre pairs pour éviter de sentir seuls à leur tour.

Le télémanagement révolutionne l’entreprise. C’est au fruit de cette prise de conscience et d’actions concrètes que les entreprises faciliteront la reprise, l’engagement, la mobilisation des équipes dans les prochaines semaines.

Alexia de Bernardy

Auteur de « Moteurs d’engagement : 365 actions pour mieux travailler ensemble » (Marabout) et fondatrice de la WEbox, expérience digitale d’animation des managers sur les nouvelles façons de travailler.

<<< À lire également : Télétravail Et Outils Personnels : Le Covid19 Doit Bousculer Nos Habitudes ! >>>