Si, en entendant parler des millions de personnes qui ont quitté leur emploi pendant ou à cause de la crise de Covid-19, vous vous demandez si vous devriez en faire autant, rappelez-vous que, si vous voulez que votre carrière soit plus épanouie au cours de la nouvelle année, un changement d’emploi n’est pas la seule option.


 

Voici six questions à vous poser en premier lieu :

  1. Où voulez-vous être dans trois ans ? Dans cinq ans ? Dans dix ans ?

C’est toujours une bonne question à poser au début de l’année, afin de pouvoir concentrer vos énergies pour y arriver. Par exemple, voulez-vous devenir PDG d’une entreprise ? Ou un entrepreneur technologique prospère ? Ou enseigner dans une université ? Quel que soit l’endroit où vous voulez être, vous disposerez d’une sorte de GPS interne pour y parvenir.

Pensez-y à nouveau, car votre rêve précédent n’est peut-être plus pertinent. Comme Twila Moon, docteur en sciences du climat et des glaciers, l’a dit récemment dans un podcast Electric Ladies : « Reconnaître que vous êtes dans un espace d’influence en constante évolution et que les rêves que vous aviez ne sont peut-être plus d’actualité. Prenez le temps maintenant de considérer que vous avez peut-être déjà dépassé ce rêve et êtes déjà capable d’assumer de plus grandes responsabilités ou de plus grands rôles. »

 

  1. Quel est votre objectif le plus ambitieux ?

Ne pensez pas à la manière dont vous y parviendrez et mettez de côté tous les obstacles ; contentez-vous de « rêver en grand ».  Votre objectif pourrait être d’écrire un livre, d’obtenir une certification particulière ou d’acquérir une toute nouvelle compétence. 

 

  1. Quelles sont les compétences que vous voulez utiliser ?

Si vous envisagez de changer de carrière, il y a généralement une partie de vous qui n’est pas suffisamment active dans votre emploi actuel. Ainsi, identifier les compétences que vous souhaitez « utiliser » ou activer davantage vous donnera un aperçu de votre prochain changement.

 

  1. Comment utiliser ces compétences ?

Si vous voulez passer plus de temps à utiliser vos compétences de manière à contribuer à la lutte contre le changement climatique, par exemple, vous pouvez soit uniquement constater que votre travail actuel y contribue, soit le modifier légèrement dans ce sens. L’actrice Gloria Reuben voulait être plus active dans son travail environnemental, par exemple, et elle a assumé un rôle plus important en tant que présidente de Waterkeeper Alliance sans pour autant abandonner sa carrière d’actrice et de productrice.

 

  1. Quelle voie vos modèles ont-ils empruntée ?

Nous pouvons apprendre beaucoup en déconstruisant la manière dont nos modèles sont arrivés là où ils sont. Mary Barra, PDG de General Motors, est restée chez GM pendant toute sa carrière de plus de 30 ans et a occupé divers rôles dans l’entreprise. L’ancienne PDG de PepsiCo, Indra Nooyi, a travaillé dans plusieurs entreprises tout au long de sa carrière, tirant parti des relations qu’elle a établies et de ce qu’elle a appris dans l’une d’elles pour passer à une autre entreprise ou à un autre poste. Sara Blakely, fondatrice et PDG de Spanx, a bâti son empire d’un milliard de dollars en demandant de l’aide aux personnes qui possédaient les compétences et les installations dont elle avait besoin pour tirer parti de ses maigres ressources afin de faire de son idée de lingerie féminine une réalité.

 

  1. Qu’est-ce qui motive votre décision de changement ?

Les choix des autres sont-ils à l’origine des vôtres ?  Si votre rôle actuel vous semble trop facile ou n’est plus stimulant, réfléchissez à ce que vous voulez faire, à ce qui manque dans votre vie professionnelle.  Les recherches montrent que nous changeons de carrière plusieurs fois au cours de notre vie, à mesure que nous maîtrisons des sujets ou des compétences et que nos valeurs et nos intérêts évoluent. Nos priorités changent également.  Il est également important de vous assurer que votre décision est motivée par vos objectifs, vos intérêts, vos priorités et vos valeurs, et non par l’influence indue d’autres personnes dont l’expérience ou les valeurs peuvent différer des vôtres.

La clé pour envisager un changement de carrière est de vous concentrer sur qui vous voulez être et comment vous voulez passer votre temps à court et à long terme. Ensuite, vous pouvez évaluer si vous pouvez atteindre ces objectifs en modifiant votre rôle actuel, ou peut-être en ajoutant une activité secondaire pour tâter le terrain, ou même en reprenant des études. Vous n’avez peut-être pas besoin de démissionner complètement. Une analyse approfondie de vos motivations pour changer votre vie professionnelle vous aidera à définir votre prochaine étape vers un plus grand épanouissement.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Joan Michelson

<<< À lire égalementTélétravail et déconnexion : 3 façons de fixer des limites et de préserver votre santé mentale >>>