Télétravail forcé ou intégré au quotidien, la crise sanitaire pousse le distanciel à son apogée. Si le travail est aujourd’hui distinct du lieu où on l’exerce, comment le concilier avec la notion de communauté et le besoin de nous retrouver parmi nos pairs ? Par Philippe Morel, président de Dynamic Workplace.

 

Le retour au bureau ne doit pas se faire « comme avant »  


La crise de la COVID-19 a considérablement accéléré le passage d’un lieu de travail unique à des lieux pluriels comprenant également notre domicile. Ce changement de dynamique profond induit qu’il est aujourd’hui impossible d’envisager un retour aux bureaux « comme si de rien n’était » post crise. Les collaborateurs s’attendent à un avant et un après. Et la performance des entreprises en dépend. Tout d’abord, le sens est au cœur des préoccupations de chacun. Au début de la crise sanitaire, un français sur deux s’est questionné sur le sens de leur travail. Cette quête passe notamment par l’atmosphère qui se dégage de leurs espaces de travail, leur qualité d’usage, leurs aménagements, mais aussi par leur dimension « worker-friendly ». Étonnant ? Pas du tout ! Les espaces de travail de l’avant-crise ne sont pas nécessairement accueillants, chaleureux ou serviciels… pour l’instant ! Il faut donc œuvrer pour faire du bureau de demain un espace humain, créatif et inclusif. Le siège de l’entreprise a désormais vocation à proposer un bureau d’un nouveau genre : hybride, ouvert vers l’extérieur, moteur de création, où chaque m2   contribue au sens. C’est un lieu où l’on ne vient pas par hasard : on y va parce qu’on en a besoin ou envie.

Pas la peine de divorcer de vos m2 inutilisés

Si le télétravail prend une place prépondérante pour les salariés, ce n’est pour autant pas une fatalité pour les m2 de bureau qui leur sont dédiés. Il tout à fait possible d’optimiser les coûts immobiliers de l’entreprise tout en augmentant le taux de satisfaction des collaborateurs. Pour redonner du sens et un usage à des m2 durablement inoccupés, l’ouverture à des entreprises externes est essentielle. Mais à qui ? Pourquoi pas aux TPE/PME qui vous entourent ! Elles sont 3,9 millions, emploient 6,3 millions de salariés, et représentent 43 % de la création de valeur en France chaque année. Et plus particulièrement les entreprises qui vous sont proches, qui sont issues de votre écosystème et qui rêveraient pour certaines de venir vivre en proximité d’un grand groupe, accélérant ainsi l’innovation et la création de valeur pour tous. C’est aujourd’hui possible en intégrant un espace de corpoworking dans le bâtiment qui constituera un « vase d’expansion ». C’est un moyen idéal de garder ses m2 à disposition tout en les rentabilisant et en apportant de la dynamique à l’entreprise. D’ailleurs, pendant cette période incertaine sous le signe du télétravail, on constate contre toute attente, que les GAFA augmentant leurs surfaces : Google +6 500 m2 à Londres et New York, Facebook +37 000 m2 à Seattle, Amazon +185 000 m2 à Seattle et Apple +5 500 m2 à New York. Des locaux spacieux destinés à des bureaux d’un nouveau genre… Une tendance à suivre !

Deux mots d’ordre : culture d’entreprise & communication

Le lieu de travail, c’est aussi l’endroit où la culture d’entreprise se diffuse. Sans culture d’entreprise, il est complexe de développer un sentiment d’appartenance, ce qui réduit considérablement l’engagement des collaborateurs. Cette période de travail à distance a généralisé une peur commune aux entreprises, celle de perdre leur identité, leur essence et cette culture spécifique qui a séduit leurs collaborateurs. Lorsque l’heure du retour au bureau aura sonné, la priorité sera de pouvoir accueillir vos collaborateurs dans des locaux qui respirent votre culture d’entreprise, vos valeurs et qui remettent l’humain au cœur des priorités. Pour cela, il convient de se poser les bonnes questions. Mes bureaux répondent-ils aux besoins du quotidien de mes collaborateurs ? Les services mis à leur disposition sont-ils en accord avec les valeurs de mon entreprise ? Par ailleurs, il est fondamental de communiquer avec les collaborateurs. Ils ont plus que jamais besoin de savoir que vous êtes à leurs côtés. Une communication claire, honnête et constante sera non seulement appréciée, mais renforcera le sentiment de confiance des salariés. Et pour communiquer lorsqu’ils ne sont pas là ? Un mail, une vidéo, un podcast d’entreprise, un fil d’actualité sur le réseau social d’entreprise, une application d’animation de communauté… Il suffit d’être créatif, les possibilités sont infinies !

 

<<< A lire également : Télétravail : Quand L’Offre De L’Aménagement De Bureau Se Personnalise >>>