Votre carrière dans une entreprise sera à l’image de votre premier jour de travail. L’entreprise semble-t-elle valoriser les employés ? Est-elle attachée à sa mission ? Votre responsable est-il conscient que le talent est le paramètre le plus important du succès et que la santé de son équipe passe en priorité ? Si « non » est la réponse à toutes ces questions, partez immédiatement.

On dit qu’il n’y a jamais de seconde chance pour laisser une bonne première impression. C’est véridique, également pour les nouvelles recrues. Comme l’a rapporté la Society of Humain Resource Management, les nouveaux employés qui suivent un programme d’intégration structuré avaient 58% plus de chances, de faire encore partie de l’entreprise trois ans après. De plus, les entreprises disposant d’un bon processus d’intégration bénéficient d’une expérience 50% supérieure en termes du nombre d’embauches.

Concrètement, l’expérience du premier jour est un microcosme de ce que sera votre expérience de carrière. C’est un aperçu ciblé de la culture de l’entreprise. Sont-ils organisés ou font-ils semblant? Les gens sont-ils amicaux et réellement intéressés par vous ou n’ont-ils qu’une idée en tête : se concentrer sur leurs missions afin d’atteindre leurs objectifs à temps ? Sont-ils sociables ou solitaires ? Ont-ils tous les outils nécessaires pour réussir ?

La manière dont une entreprise traite ses nouveaux employés lors de leur tout premier jour, détermine en fin de compte son positionnement en terme de valorisation de talent. Vous estiment-ils ou non ? Tenez compte de tous ces signes et posez-vous la question : Suis-je dans une entreprise qui saura apprécier ma valeur ?

#1 Votre responsable ne vous consacre pas de son temps

Lorsque vous vous présentez le premier jour et que votre patron n’est pas là, est trop occupé pour vous rencontrer ou vous sert rapidement la main en vous dirigeant directement vers le service des RH, vous devriez peut-être déjà envisager une démission. 

Les recherches de Gallup montrent que 70% de la variation de l’engagement des employés est liée au responsable. Rien n’est plus important que la façon dont nous nous sentons au travail. Et les grands dirigeants savent qu’il n’y a rien de plus important que le talent. Selon Jim Collins, consultant et auteur de livres de management, il est important de placer les bonnes personnes au bon endroit.

Lorsqu’ils déterminent la date de votre premier jour de travail, les grands dirigeants vérifient toujours qu’ils seront bien au bureau ce jour-là et qu’ils seront disponibles pour vous consacrer du temps. En réalité, ils n’ont pas besoin de passer la journée avec vous, ce serait contreproductif, mais il est important qu’ils prennent du temps pour vous accueillir comme il se doit, avoir une première discussion et faire le point avec vous en fin de journée.

#2 Votre espace de travail n’est pas prêt (ni même votre adresse mail)

Si lors de votre premier jour de travail, on vous annonce qu’aucun espace de travail n’est disponible pour vous, démissionner semble être une décision justifiée. 

De nos jours, votre espace de travail peut être un bureau, un cube ou encore un espace de travail non attribué et de ce fait, le premier arrivé est le premier servi. Quoi qu’il en soit, c’est un signal d’alarme si votre nouvel employeur ne donne pas la priorité à votre position. En effet, c’est loin d’être facile. Il existe beaucoup d’excuses : un employé existant peut avoir besoin de quitter un bureau, ils sont en pleine réorganisation, en attente que le service informatique soit activé… Le résultat final, c’est que vous n’êtes pas leur priorité.

Les grands organismes, en plus de vous offrir un espace de travail disponible, en font un espace privilégié. Pour voir ce à quoi ressemble ce type d’espace préparé, vous pouvez lancer une recherche Google Image « first-day welcome desk ». On peut citer comme exemples :

  • FanDuel donne à ses employés des sweats à capuche, cahiers et fournitures de bureau de la marque
  • Zumper distribue des sacs de sport remplis de vêtements, cahiers, autocollants de la marque et autres
  • Clear, un cabinet de conseil en marketing, accueille les nouveaux employés avec des fleurs, des cahiers et du thé
  • Salesforce offre des pistolets Nerf, des livres de commerce et les incontournables t-shirts

Les entreprises n’ont pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour des produits d’accueil pour vous montrer qu’ils vous apprécient. En fait, les choses qui demandent du temps et de la réflexion ont un impact beaucoup plus important :

  • Une lettre de bienvenue signée par tous les employés
  • Un panneau avec votre nom inscrit dans le hall et/ou sur votre bureau
  • Une pile de menus à emporter dans les restaurants du coin
  • Une boite de donuts (au moins vous êtes sûr de rencontrer toute l’équipe)
  • Une copie du livre préféré du PDG

#3 Ils parlent des politiques mais ni de missions, de vision ou de valeurs

Si lors de votre premier jour de travail, vous consacrez tout votre temps à la paperasse des ressources humaines, au code vestimentaire, aux heures et aux règles, envisagez une démission !

Certes, les documents relatifs à une nouvelle embauche doivent être complétés, mais idéalement, cela devrait être complété en grande partie avant votre premier jour de travail ou bien en toute fin de journée.

En fonction du temps qu’elle y passe, vous pouvez deviner les priorités d’une personne. Si votre première journée est consacrée aux règles, règlements et procédures, vous pouvez vous attendre à ce que la situation soit la même tout au long de votre expérience professionnelle. S’ils se soucient de leur vision, ils en parleront. S’ils se soucient de leur mission, ils trouveront un moyen pour que vous en sachiez plus dès votre premier jour. S’ils attachent de l’importance à leurs valeurs, ils trouveront des moyens amusants de vous aider à vous en souvenir et vous identifier à eux.

Conclusion

Votre carrière dans une entreprise sera à l’image de votre premier jour de travail. L’entreprise semble-t-elle valoriser les employés ? Est-elle attachée à sa mission avant d’être attachée à l’argent ? Votre responsable est-il conscient que le talent est le paramètre le plus important du succès et que la santé de son équipe passe en priorité ?

Si « non » est la réponse à toutes ces questions, il se pourrait bien que vous ayez fait erreur en acceptant ce travail. Il est également possible que l’employeur vous ait donné une image erronée de l’entreprise durant le processus de recrutement. Si vous avez également eu une offre concurrente d’une autre entreprise, vous devriez l’appeler sans tarder, vous excuser et leur demander si l’offre est toujours valable. Quoi qu’il en soit, pour le bien de votre santé mentale et dans l’intérêt de votre carrière à long terme, vous devriez dès à présent partir à la conquête de nouvelles opportunités.

<<< À lire également : La Question Qui Va Impressionner Votre Chef Lorsqu’Il Vous Confiera Un Travail  >>>