Travis Kalanick, ancien PDG d’Uber, a vendu la moitié de sa participation dans l’entreprise au cours des deux dernières semaines, dont des actions cédées jeudi dernier pour une valeur de 578 millions de dollars.

Au total, il a désormais vendu pour plus de 1,46 milliard de dollars d’actions depuis la fin du blocage des actions Uber le 6 novembre dernier. La fin du blocage a permis aux employés et à la direction de vendre leurs actions pour la première fois depuis l’introduction en bourse d’Uber au mois de mai.

Depuis le 6 novembre, Travis Kalanick a vendu de façon régulière. Il a d’abord encaissé les 22 millions d’actions détenues dans sa fiducie résiduaire de bienfaisance et les a vendues pour 610 millions de dollars. Depuis, il a vendu 30 millions d’actions supplémentaires qu’il détenait personnellement pour 850 millions de dollars.

En tant que membre du conseil d’administration d’Uber, il détient aujourd’hui 44,8 millions d’actions, soit un peu moins de 3 % d’Uber. Travis Kalanick et ses représentants ont refusé de répondre à nos questions.

La vente de sa participation a permis à Travis Kalanick d’empocher plus de liquidités que ce dont il a besoin pour sa nouvelle entreprise, Cloud Kitchens. Le Wall Street Journal avait annoncé il y a quelque temps que l’homme avait investi 300 millions de dollars dans le projet, qui vise à établir dans les centres-ville des cuisines destinées uniquement aux livraisons de repas. En plus des biens immobiliers de son entreprise, Travis Kalanick possède également un penthouse à New York, acheté en août dernier pour une valeur de 36,5 millions de dollars.

Pendant que Travis Kalanick s’affaire à encaisser ses actions Uber, l’actuel PDG de l’entreprise, Dara Khosrowshahi, a de son côté dépensé des millions de dollars pour racheter des actions de la société. Il a ainsi acheté 250 000 actions supplémentaires pour 6,7 millions de dollars le 18 novembre et possède désormais un peu plus de 1,5 million d’actions, soit moins de 1 % du capital d’Uber.

Forbes estime aujourd’hui la fortune nette de Travis Kalanick à environ 3 milliards de dollars, soit 3,5 milliards de moins par rapport au moment de la publication du classement « The Forbes 400 » au mois d’octobre. Forbes ne compte pas les fiducies résiduaires de bienfaisance comme faisant partie de la valeur nette d’un milliardaire, puisque la fiducie est réservée aux dons envers des œuvres de bienfaisance.