La nouvelle année est souvent l’occasion de prendre de bonnes résolutions et d’écrire une nouvelle page de sa vie, ou a minima, de tenter de l’entamer en atténuant les petits défauts et les mauvaises habitudes accumulés durant l’année écoulée. Selon un sondage Qapa, 91% des Français prennent de bonnes résolutions au 1er janvier. Top 3 des bonnes résolutions 2019 : « être moins stressés et plus heureux », « réduire les écrans » et « gagner plus d’argent ». Malheureusement, 85% des Français ne parviendraient pas à atteindre leurs objectifs. Et si c’était à l’entreprise de les accompagner ?

S’inscrire à la salle de sport, arrêter de fumer, voire, pour les plus ambitieux, changer de vie. Les bonnes résolutions prises entre le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019 apparaissent parfois, l’euphorie du réveillon passée, comme des montagnes infranchissables. En effet, si 91% des Français prennent de bonnes résolutions à la nouvelle année, 85% n’atteignent jamais leurs objectifs. Partant de ce constat, Qapa, une agence intérim en ligne, leur a demandé s’ils souhaiteraient un coup de pouce de leur entreprise. Résultat, 68% des Français aimeraient un accompagnement au sein de leur entreprise pour parvenir à suivre leurs bonnes résolutions.


Dans une fin d’année rythmée par la crise des « gilets jaunes » et le « pouvoir d’achat », sans surprise, parmi les bonnes résolutions de 2019, « gagner plus d’argent » arrive en troisième place à 21% (24% pour les femmes et 17% pour les hommes).

En tête des bonnes résolutions prises, « être moins stressé et plus heureux » pour 51% des Français (52% des femmes et 49% des hommes). Un objectif qui s’inscrit dans un contexte du développement des thématiques de bonheur au travail. Rien d’étonnant alors à ce que 57% des Français (59% des femmes et 55% des hommes) aimeraient obtenir de l’aide dans l’accomplissement de leurs bonnes résolutions. Et plus encore de l’aide de la part de leur entreprise (68%). 58% des personnes interrogées seraient même partantes pour participer à l’élaboration de programmes d’accompagnement ceci pour une raison simple : ils sont 67% à considérer qu’il est plus efficace d’atteindre un objectif à plusieurs plutôt que seul.

2019, “pire” que 2018 ? 

Autre objectif fixé par 25% des Français (22% des femmes et 28% des hommes), « réduire les écrans ». Après la période des fêtes, souvent arrosées et riches en chocolats, 20% des répondants souhaitent « manger plus sainement et mieux », 13% veulent faire du sport et 6% arrêter de fumer.

Outre le physique, les Français veulent améliorer leur moral en passant plus de temps avec les êtres chers (11%), trouvant l’amour (10%), liant de nouvelles amitiés (4%) et en misant sur les loisirs et les voyages (4%). C’est aussi dans leur vie active que les Français espèrent être plus heureux : ils sont 13% à vouloir moins procrastiner, 16% à vouloir mieux se reposer, et 15% à ambitionner une nouvelle carrière. A noter que les personnes interrogées ne pensent pas qu’à leur propre bonheur et sont ainsi 18% à s’engager à « aider les autres ».

Parviendront-ils à tenir ces promesses ? Rien n’est moins sûr. Les Français sont de grands pessimistes. 37% d’entre eux envisagent 2019 « pire » que 2018. Mais 33% espèrent du « mieux ».

 

*Méthodologie : Qapa a effectué un sondage par courriel auprès de 4,6 millions de candidats actifs et de 135 000 recruteurs en décembre 2018. Profil des personnes interrogées : 50% de cadres et 50% de non cadres, 51% de femmes et 49% d’hommes.