Voilà déjà 25 belles années que Guy Martin, l’un des sept meilleurs Chefs au monde, tient de main de maître le Grand Véfour, institution parisienne parmi les vingt plus grands restaurants au monde d’après le Prix Eric Verdier.

Une belle histoire d’amour et de goût qui n’est pas prête de s’arrêter…

 

Une adresse légendaire

On y réserve sa table des semaines en avance, on confirme fébrilement sa réservation et on pénètre, en bordure des jardins du Palais-Royal, dans l’une des plus belles institutions de la gastronomie française, n’ayons pas peur des mots.


Déjà un quart de siècle que Guy Martin y officie avec deux étoiles au compteur (la 3e étoile ayant été confisquée dans un coup d’éclat du sacro-saint Guide Rouge en 2008), et une liberté créatrice comme on les aime.

Ce rendez-vous historique du Tout-Paris de la vie politique, artistique et littéraire adoubé par Bonaparte et Joséphine mais aussi Mac Mahon, George Sand, Victor Hugo, puis Cocteau, Guitry, Aragon, Sartre et Colette, a donc su s’imposer comme le symbole de la grande tradition culinaire française.

Mieux, il continue à nous bluffer par son mouvement permanent, sa générosité et l’émotion que procure un repas partagé dans cette adresse culte.

 

©Jérôme-Mondière
©Jérôme-Mondière

 

“Rendre les gens heureux”

Cela peut paraître fou car d’une simplicité dérisoire mais depuis 25 ans que le Grand Véfour a servi des Présidents de la République, les plus grands peintres et architectes, des figures légendaires comme Roger Moore, Paul McCartney ou Marianne Faithfull… chaque rencontre cache pour Guy Martin le même leitmotiv : rendre les gens heureux ! Oubliez le service trop guindé, le ballet opère avec envie et passion.

En cuisine, on retrouve d’ailleurs des fidèles de la première heure comme Pascal Pugeault, le Chef des cuisines, complice depuis plus de 26 ans mais aussi Christian David au service ou Romain Alzy, le chef-sommelier qui a gravi tous les échelons.

Côté carte, malgré des créations en perpétuel renouvellement, peu de Chefs peuvent s’enorgueillir de créer des plats qui traversent les années. Or Guy Martin a su faire de ses ravioles de foie gras et crème foisonnée truffée une référence. Avec son Parmentier de queue de bœuf aux truffes ou encore sa tourte aux artichauts, il a rendu ses lettres de noblesse aux plats populaires. Sans oublier le Pigeon Prince Rainier III créé à l’époque par Raymond Oliver pour le célèbre monarque… 

Alors certes la facture est salée, tarifs étoilés obligent, mais l’expérience est si inoubliable que l’on peut raisonnablement imaginer casser sa tirelire pour vivre ce joli moment d’éternité culinaire.

 

thumbnail_4

 

Le Grand Véfour

17, rue de Beaujolais

75001 Paris

Tél. : 01 42 96 56 27

grand-vefour.com