La Reverso, c’est 90 ans d’histoire et d’innovation. Une montre culte qui s’est toujours réinventée tout en restant fidèle à elle-même. Créée en 1931, d’un style Art Déco, elle est devenue une icône intemporelle.

 

En 1931, Jaeger-LeCoultre lance la Reverso

1931: La première Reverso – © Jaeger-LeCoultre

 

C’est pour résister aux chocs des parties de polo que la Maison suisse a lancé en 1931 ce qui allait devenir un classique du design horloger du XXe siècle : la Reverso. Avec ses élégantes lignes Art déco et son boîtier qui se retourne, cette montre devient l’une des pièces les plus emblématiques de tous les temps. Depuis neuf décennies, profitant des progrès de la mécanique horlogère, la Reverso se réinvente : en 90 ans d’existence, elle a logé plus de 50 calibres différents et son fond de boîtier en métal, décoré d’émail ou de gravures, est devenu une toile d’expression créative. Aujourd’hui encore, sa modernité résiste au temps !

 

En 1991 : la Reverso Soixantième inaugure le renouveau de l’horlogerie mécanique

1991: Reverso Soixantième recto – © Jaeger-LeCoultre

 

C’est une petite révolution dans le monde de l’horlogerie quand Jaeger LeCoultre lance en 1991 la Reverso Soixantième, en pleine période de renouveau de l’horlogerie mécanique après la crise du quartz. Le calibre Jaeger-LeCoultre 824, spécialement conçu pour cette montre, se dote d’une date indiquée par une aiguille centrale et d’un indicateur de réserve de marche. Se révélant bien plus qu’une simple montre qui affiche l’heure, la Reverso Soixantième est conçue sur des mouvements rectangulaires imposant une architecture radicalement différente des mouvements ronds. Une innovation qui pousse la Manufacture à développer et à approfondir son expertise.

 

La porte ouverte à l’innovation

1993: Reverso tourbillon – © Jaeger-LeCoultre
Jaeger-LeCoultre
1996: Reverso Chronographe Rétrograde – © Jaeger-LeCoultre

 

En 1993, Jaeger LeCoultre sort sa première montre bracelet à tourbillon : la Reverso Tourbillon. Puis l’année d’après, innove avec la Reverso Répétition Minute, le premier mouvement de Répétition Minutes rectangulaire au monde. La Maison se lance ensuite dans le chronographe avec là encore une grande première mondiale : la Reverso Chronographe Rétrograde, sortie en 1996, qui affiche l’ensemble des compteurs du chronographe dans un boîtier rectangulaire. En cette fin du XIXè, la Manufacture édite sa Reverso Géographique puis la Reverso Quantième Perpétuel : créées en éditions limitées, ces montres en or rose restent extrêmement recherchées par les collectionneurs.

 

Jaeger LeCoultre entre dans le XXIè avec des calibres encore plus innovants

Jaeger-LeCoultre
2001: Reverso platinum – © Jaeger-LeCoultre

C’est avec le calibre Jaeger-LeCoultre 879 (conçu pour la Reverso Septantième éditée en 2002), que la Maison entre dans le nouveau millénaire : doté d’une réserve de marche de huit jours, ce calibre révèle une technicité horlogère encore extrêmement rare à l’époque. Cinq ans plus tard, c’est la Reverso Grande Complication à Triptyque qui inaugure le calibre Jaeger-LeCoultre 175 : un mouvement unique doté de 18 fonctions différentes, dont l’heure civile, le temps sidéral et un quantième perpétuel. La Maison innove également avec le tourbillon volant bi-axial : d’abord dans la Reverso Gyrotourbillon de 2008 puis dans la Reverso Tribute Gyrotourbillon de 2016.

Depuis ces 30 dernières années, grâce au renouveau de l’horlogerie mécanique et à la valorisation des métiers d’arts, la Reverso affirme un potentiel qui était juste inimaginable du temps de sa création. Au fil du temps, elle reste intemporelle et toujours aussi belle !

 

<<< À lire également : Des Garde-Temps Qui N’ont Pas De Prix >>>