La marque française aux 2 000 victoires produit l’une des plus incroyables voitures du moment. La Bugatti Chiron renverse tout sur son passage. Elle se devait d’être présente dans ce numéro exceptionnel. Accrochez vous !

Bugatti c’est d’abord une histoire singulière dans le monde de l’automobile. Né en 1909, à Molsheim, de l’esprit perfectionniste d’Ettore Bugatti, naturalisé français, le premier modèle de la marque Bugatti est une Type 10. La Type 35, développée en 1924, gagnera le premier Grand Prix de Monaco ainsi que 2 000 autres courses. Son fils Jean Bugatti prend, au début des années 30, la présidence de la marque. Il façonnera le modèle « Atlantic », entre 1924 et 1940 (type 57). La Royale, elle, avait vu le jour entre 1926 à 1933. Avec, à chaque fois, pour ces 3 modèles, la volonté d’allier respectivement la vitesse, l’élégance et le luxe.

En 1998, le groupe VAG achète la marque et les brevets. Il restaure ensuite le château toujours debout sur le site de Molsheim où est encore présent l’atelier (attention, ce n’est pas une usine !). En 2005, Bugatti présente la Veyron. Onze ans plus tard, place à la Bugatti Chiron, la légende toujours menée à un train d’enfer. A venir prochainement, la Bugatti Divo sera commercialisée pour la modique somme de 5 millions d’euros, pour uniquement 40 heureux propriétaires. La Veyron et la Chiron respectent le brief de Ferdinand Piech, propriétaire et actionnaire du groupe VAG. Vitesse de pointe : plus de 400 km/h ; de 0 à 100 km/h en 2,4 secondes ; plus de 1000 chevaux ; et pouvoir aller à l’opéra avec !

 

 

La Bugatti Chiron de notre essai, ce sont 1500 chevaux, 420 km/h (attention, la vitesse de ce véhicule est bridée, il se dit qu’il pourrait atteindre 460 km/h), de 0 à 300 km/h en 13,1 secondes, un 16 cylindres de 8 litres, 4 turbos, le tout pour un couple camionnesque de 1600 Nm. Un dernier chiffre affolant, s’il en fallait un de plus : de 0 à 400 km/h puis à 0, en moins de 42 secondes. Son prix de 2,5 millions d’euros est à la hauteur de ses performances exceptionnelles, uniques sur la planète automobile, pour une livrée de tout juste 500 exemplaires, pas un de plus !

Plus de 300 voitures ont été vendues à ce jour et 120 ont été produites à date. Plus que la puissance que développe ce véhicule, c’est le niveau de sophistication qui impressionne. Rien n’est laissé au hasard. C’est la supercar qui peut être utilisée tous les jours, élégante, luxueuse et performante comme ses illustres ancêtres…

Agile, puissante, sensuelle, précise, confortable, silencieuse. La liste est longue pour qualifier ce véhicule unique en son genre, comme le clamait haut et fort Ettore Bugatti. C’est l’expérience d’une vie que de faire un tour à son volant. Des sentiments de puissance et de sécurité s’entrechoquent pour cette perfection sur 4 roues. L’essayer c’est l’adopter, et ce ne sont pas les quelques flocons présents sur notre route qui ont pu freiner notre ardeur à son volant. Magique, énigmatique quand l’aérofrein se redresse, pour nous infliger 2 G négatifs lors du freinage. Une voiture très Forbes, qui plus est made in France.