Carolyn Spencer Brown travaille pour le site internet Cruise Critic et elle est très connue dans le milieu  des croisières par les représentants du secteur et les voyageurs. Chaque année, elle participe à des dizaines de croisières, des avant premières de quelques jours à des aventures de deux semaines. Et bien souvent, lors de ces voyages, elle organise des soirées pour les lecteurs de Cruise Critic.

 


« Je pense que ce qui me plaît le plus avec les croisières, c’est la possibilité de se faire de nombreux amis. Sur un bateau, on a l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes qui vous permettent d’élargir vos horizons », nous confie la spécialiste des croisières.

Mais cette experte en croisière à un petit secret, elle a le mal de mer sur tout ce qui flotte.

« J’ai le souvenir d’un rendez-vous amoureux sur un voilier au large de Key Biscayne, c’était un vrai désastre, nous raconte Carolyn Spencer Brown. Ou sur un destroyer près du Norfolk, un immense vaisseau qui n’avait jamais quitté le port, je me suis retrouvée très mal en point dans la cabine du capitaine, cependant, ma mère était également malade, je suppose que c’est de famille. Autant vous dire que cette passion pour les croisières n’était pas une vocation. »

En fait, lorsque Carolyn Spencer Brown est devenue contributrice pour la section voyage du Washington Post dans les années 90, le « journalisme de croisière » n’existait pas et elle n’avait jamais eu l’envie de faire une croisière. « Mon rédacteur en chef était assez visionnaire, il avait pressenti que le secteur de la croisière était en train de prendre un tournant. Et il souhaitait que quelqu’un qui n’y connaissait rien en bateau raconte son expérience ».

Le rédacteur en chef a alors demandé à sa journaliste si elle avait le mal de mer et elle a répondu « Non ». Carolyn Spencer Brown ajoute : « C’est la seule fois que je lui ai menti, je voulais vraiment ce travail. »

 

Finalement, les croisières sont devenues sa passion, elle a même rencontré son mari sur l’eau.

Qu’est-ce qu’elle aime dans les croisières ? « J’aime bien pouvoir choisir son itinéraire, visiter les escales que vous voulez, voir ce qui vous plait, voir où vous voudrez revenir pour des vacances un peu plus longues, explique la journaliste. En plus, c’est très pratique de pouvoir visiter autant d’endroits sans avoir à prendre d’autres moyens de transport et à faire ses valises sans arrêt. »

Pour ceux à qui cela donnerait des idées de carrière, Carolyn Spencer Brown nous explique que c’était plus simple lorsqu’elle a débuté son activité. « Aujourd’hui, des personnes de tous milieux s’improvisent « journalistes de croisière », une spécialité qui n’existait pas il y a une vingtaine d’années, explique la journaliste. Les réseaux sociaux, comme les blogs, Facebook, les lecteurs de Cruise Critic, Instagram ou Twitter, ont mis tous les « journalistes de croisière » au même niveau. Toute personne avec une connexion internet et une belle plume peut raconter ses expériences de voyage. »

Mais pour réussir, il faut connaître son public en l’informant tout en étant honnête et authentique. « Faites toujours en sorte de penser d’abord à vos lecteurs. Très souvent, les critiques essayent d’attirer les faveurs des lignes de croisière, mais ça n’aide pas à se forger un public. Ce dernier ne vous suivra pas longtemps si vous n’êtes pas honnête avec lui » précise Carolyn Spencer Brown.

 

Les 10 plus belles croisières pour les novices

 

De l’authenticité en mer et sur terre : Viking Ocean Cruises en Norvège

 

Voyage
Viking Cruises

 

Ce qui rend Viking Ocean Cruises unique lors de ses itinéraires en Norvège, c’est l’inspiration insufflée pas son fondateur et président, Torstein Hagen. Il est norvégien et l’on peut retrouver sa griffe sur les quatre bateaux de sa flotte. Il s’agit de l’alliance de la sensibilité nordique au travers des menus, de l’art de la table, des spas, et des itinéraires qui traversent des ports norvégiens tous plus intéressants les uns que les autres. Ses voyages Midnight Sun, à la saison où le soleil ne se couche jamais, sont l’un des atouts de cette compagnie qui propose également les voyages opposés en plein hiver.

 

La meilleure pour les plages désertes : Windstar sur le canal de Panama

 

Voyage
Windstar Cruises

 

On pourrait penser que les croisières passent par le canal de Panama seulement en transit, permettant au passage de se renseigner sur l’histoire de cette merveille de technique. Mais des lignes, telles que Windstar, proposent des itinéraires de croisières de sept jours sur le canal de Panama (la plupart des autres croisières sont plus longues, avec des escales au Mexique, au Guatemala, au Costa Rica et dans différentes îles des Caraïbes). Les autres escales de l’itinéraire présentent des plages reculées ou des spots de voile, des endroits pour se baigner ou randonner.

 

La meilleure façon de visiter les pays méditerranéens : MSC sur la mer méditerranée

 

 

Si vous êtes intéressés par la culture européenne et ses différents styles de vie, voici comment les Allemands, les Italiens ou les Espagnols passent leur vacances. En janvier, ma croisière sur le MSC Fantasia était vraiment amusante, même s’il faisait aussi froid à Gênes que chez moi (et qu’il a neigé à Barcelone …). Les vacanciers faisaient preuve d’une convivialité extraordinaire.

 

La meilleur immersion dans un pays : l’Indonésie avec Ponant

 

Voyage
Ponant

 

Ponant est une ligne de croisière de luxe qui visite des endroits exotiques, comme l’Antarctique. Mais ce n’est pas possible de visiter cette région toute l’année, alors le croisiériste a dû trouver d’autres destinations. Lors de notre croisière, nous avons baigné dans la culture et les traditions indonésiennes. Dans la plupart des cas, les ports ne sont pas équipés pour accueillir de gros bateaux. Le fait de pouvoir visiter l’Indonésie avant qu’elle ne soit prise d’assaut par les touristes a rendu ce voyage exceptionnel.

 

Pour faire sa star de cinéma des années 40 : le Queen Mary 2 de Cunard

 

 

Le Queen Mary 2 fait des croisières dans le monde entier, mais la plus belle croisière qu’il propose est la traversée de l’Atlantique entre Southampton en Angleterre et New York aux États-Unis. La bateau dispose de tout le confort moderne, voire plus encore, mais avec le charme de l’ancien. Lorsque vous voyagez pendant 6 ou 7 jours sans port en vue, vous avez vraiment le temps de vous détendre. Vous pouvez également vous mettre sur votre 31 car cette compagnie est la seule qui a su entretenir le glamour légendaire de la croisière.

 

Si vous êtes plutôt épicurien : l’Explorer de Regent Seven Seas

 

Voyage
Regent Seven Seas

 

À une époque où les croisiéristes se targuent d’être des hôtels qui flottent, le nouvel Explorer de Regent Seven Seas est le plus glamour. Conçu pour accueillir uniquement 750 passagers, ce bateau ne parait pas petit pour autant, il est même plutôt assez spacieux, ce qui lui permet de proposer davantage de restaurants que ses confrères. Ses cabines lumineuses sont spacieuses, avant-gardistes et dotées de grands balcons. La nourriture, quant à elle, est délicieuse. Je vous conseille de faire des excursions ou de vous rendre régulièrement à la salle de sport Canyon Ranch si vous voulez garder la ligne, c’est le seul inconvénient.

 

La meilleure croisière pour les budgets serrés : Norwegian Sky

 

Voyage
Norwegian Cruise Lines

 

Que vous soyez contraints par le temps ou l’argent, l’escapade de trois jours dans les Bahamas de Norwegian Sky peut assez facilement vous remonter le moral lorsque vous en avez besoin. Je ne recommande pas cette croisière pour ses escales mais seulement pour le plaisir d’être sur l’eau, loin des tumultes de la terre ferme, pour un très bon rapport qualité prix (toutes les boissons sont incluses dans la pension complète, ce qui ne gâche rien).

 

Celle que je ne me lasse pas de faire et refaire : le Rhin

 

 

L’itinéraire que je préfère est une croisière sur le Rhin. J’adore le mélange de petits villages et de grandes villes, les sentiers qui suivent la rivière et qui sont parfaits pour les randonnées à vélo, et les châteaux anguleux qui dominent le fleuve du haut de leur rocher. La meilleure saison pour la faire ? Je n’arrive pas à me décider entre l’été, lorsque les températures sont agréables et les paysages luxuriants, ou la saison des marchés de Noël, lorsque les villes longées par le fleuve s’animent avec les décorations et la musique, sans oublier le vin chaud : c’est magique.

 

Mon escale préférée : Helsinki

 

Voyage
Getty Images

 

Lors de ma première venue à Helsinki, cette ville n’était pas très attirante à côté d’autres escales de notre itinéraire sur la Mer Baltique comme Saint-Petersbourg, Copenhague ou Stockholm. Quelques années plus tard, j’ai rencontré mon mari, un Finlandais, à Naples. Il m’a emmené chez lui pour que je rencontre sa famille et c’est à ce moment là que j’ai commencé à apprécié le charme discret de la ville. 

 

L’endroit pour lequel nous cherchons toujours la croisière parfaite : l’Afrique du Sud

 

 

Ce pays est magnifique avec ses spécialités culinaires, son vin et sa culture, mais peu de lignes de croisière se rendent dans la région. Seules des croisières plus longues font escale en Afrique du Sud. Nous n’avons pas encore trouvé le temps pour ce genre d’expédition, mais nous y travaillons.