Les amoureux du bateau et des croisières suivent de très près chaque annonce de Sir Richard Branson concernant Virgin Voyages, dont le premier bateau (récemment baptisé Scarlet Lady) doit effectuer son voyage inaugural en 2020 au départ de Miami. Actuellement en construction à Gênes, au chantier naval  de Fincantieri, ce navire de 2700 places (réservées à une clientèle adulte) risque bien de faire le buzz.

Depuis l’annonce de sa création (voir article ici), Richard Branson a développé une communication mettant en avant une ambiance jeune et fun et en envoyant des “ondes positives” à propos du navire. Il souhaite ainsi changer les codes et attirer un public intéressé par les voyages en mer mais ne se considérant pas comme des clients des croisière traditionnelles.

Mais célébrer la vie en mer est inscrit dans la fibre même de Virgin Voyages, qui souhaite promouvoir « le romantisme moderne de la navigation ». Selon Branson, sa compagnie vise tous les « young at heart” ( jeunes de coeur ).

Voici sans tarder ses trois dernières annonces :

 

Une mise en avant des femmes 

Les cadres de chez Virgin Voyages ont fait un clin d’oeil à Virgin Atlantic, sa compagnie soeur, en s’inspirant de ses premiers avions pour donner un nom au bateau. Le grand gagnant a finalement été Scarlet Lady, qui se veut également inspirant : il est prévu que le navire reçoive également un logo en forme de sirène qui serait un « guide spirituel fort ».

Des préparatifs sont en cours pour créer un programme de formation des salariés nommé Scarlet Quad, qui aura pour mission de soutenir, guider, et former les femmes pour des postes-clé de l’entreprise, surtout ceux liés à la gestion technique, hôtelière et maritime (des départements de l’industrie des croisières longtemps été dominés par les hommes). Tom McAlpin, PDG de Virgin Voyages, a fourni de plus amples explications : « toute l’industrie maritime peut faire mieux dans les domaines du recrutement et de la représentation de femmes dans les postes de haut niveau. Je veux que tous nos futurs équipages sachent que Virgin Voyage compte créer un environnement de travail juste, inclusif, et où chacun aura l’opportunité de réaliser son plein potentiel ».

 

Une croisière vitaminée pour être au top

La santé et le bien-être sont parmi les objectifs les plus importants à bord : « nous sommes tellement pris par nos vies, nos emplois et nos familles que nous avons besoin des vacances pour reconstruire notre capital énergie et vivre nos vies du mieux que nous le pouvons », indique McAlpin. Le B-Complex contiendra des zones de développement musculaire, de dépense intensive, de vélo et d’équilibre, avec des équipements de sport et de gymnastique dernier cri et vue sur la mer. Des classes de fitness et de yoga (au lever et coucher du soleil) seront également organisées en grand nombre.

Des punching bags seront là pour ceux souhaitant travailler leur force, ainsi que des pistes de skate et de course, et le bar Gym and Tonic saura désaltérer les sportifs à coup de jus bien frais. Le spa, pour sa part, sera affublé du surnom « Rédemption » et proposera toute une carte de massages, en plus d’une piscine d’hydrothérapie, de bains de boue, de frigidariums, de lits de quartz, et d’une pièce permettant de s’adonner à la nouvelle tendance des traitements au sel. Les soirées spa seront animées par des DJs et la boisson devrait couler à flot. Les hommes seront bien évidemment les bienvenus, avec des packages spéciaux chez Stubble & Groom, le barbier du bateau, et l’institut de beauté Dry Dock proposera des manucures et pédicures unisexes.

 

Une conscience écologique

Les ustensiles jetables en plastique seront bannis des croisières Virgin Voyages : pas de bouteilles, gobelets à café, sachets de condiments, emballages, sac plastiques, agitateurs ou pailles. Des alternatives écologiques, recyclables et réutilisables seront mises en place. De l’eau plate et gazeuse sera disponible dans tous les bars et restaurants, et les eaux usées seront recyclées et transformées en énergie lorsque ce sera possible.

Selon Richard Branson, « rien ne me rend plus fier que de voir des entreprises comme Virgin Voyage tenter d’avoir un impact positif sur notre monde. Nous devons utiliser notre force pour le bien général et être un catalyseur du changement global. Pour créer le ‘grand changement maritime pour tous’ auquel nous aspirons, nous devons prendre des engagements plus importants que simplement bannir les pailles. Nous devons nous engager à créer des navires et des expériences qui feront tout pour prendre soin de nos chers océans. Nous sommes pour l’instant très heureux des objectifs que nous avons atteint, et comptons continuer à nous dépasser pour chercher des moyens innovateurs de faire changer les choses ».

Le premier des trois bateaux prévus pour Virgin Voyages, le Scarlet Lady (strictement réservé aux plus de 18 ans) effectuera des croisières de sept jours dans les Caraïbes en partance du port de Miami. Les deux autres (encore non baptisés à ce jour) devraient prendre les flots en 2021 et 2022. Vous pouvez suivre l’avancement du Scarlet Lady via @VirginVoyages sur Facebook, Twitter et Linkedin.